- PUBLICITÉ -
Sainte-Marthe-sur-le-Lac: L’équipe de Sonia Paulus

La mairesse Sonia Paulus a célébré avec satisfaction sa victoire lors du dévoilement des derniers résultats vers 23 h 30

Sainte-Marthe-sur-le-Lac: L’équipe de Sonia Paulus, un choix unanime

La mairesse sortante Sonia Paulus entamera un troisième mandat à la mairie de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, entourée de ses six candidats de son équipe et conseillers municipaux sortants, tous réélus dans leurs districts respectifs.

POUR LES RÉSULTATS DÉTAILLÉS, CLIQUEZ ICI

Sonia Paulus a, en effet, défait le candidat indépendant Gilles Boisvert avec une majorité de 3 130 voix, sur un total de 5 536 votes exprimés. Alors que les premiers résultats de la soirée électorale oscillaient entre 80 et 85 % pour Nouvelle Option – Équipe Paulus dans tous les districts, la moyenne des votes en faveur des conseillers municipaux de la mairesse oscille finalement entre 70 et 73 % contre leurs opposants, qui se sont tous présentés à titre d’indépendants.

L’équipe de Mme Paulus a ainsi célébré la victoire de tous ses candidats, tous conseillers municipaux sortants: François Robillard dans le district no 1 (764‑252), Jean‑Guy Lajeunesse dans le district no 2 (553‑173), Yves Legault dans le district no 3 (657‑278), André Bessette dans le district no 4 (562‑209), Annie-Claude Lacombe dans le district no 5 (661‑263) et François Racine dans le district no 6 (840‑288).

Le taux de participation de la population a été de 46 %.

À la vue de ces résultats, Sonia Paulus n’a qu’un seul regret. «Quand on voit les résultats, je trouve dommage qu’on ait dépensé 125 000 $ pour la campagne. Cet argent‑là aurait pu servir à acheter des jeux pour la nouvelle école», s’est‑elle désolée alors que l’ambiance était à la fête pour toute l’équipe rassemblée dans un restaurant à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Les priorités de Nouvelle Option – Équipe Paulus, dans les jours à venir, seront la préparation du budget de l’année 2014 et le projet de construction d’une voie d’entrée à l’autoroute 640.

La mairesse s’est réjouie d’avoir pu consulter la population lors de sa courte campagne électorale. «C’est une campagne qui s’est étalée sur 30 jours, où nous avons fait du porte-à-porte intensif», a‑t‑elle mentionné, ajoutant: «Ça nous a permis de sentir le pouls de la population. Parmi les priorités, il y a la vitesse dans les rues, les modules de jeu dans les parcs et l’eau potable.»

La campagne électorale à Sainte-Marthe-sur-le-Lac a été marquée des confrontations entre la mairesse sortante et son opposant Gilles Boisvert, qui a remis en question la qualité de l’eau potable tirée de puits dont s’approvisionne la Ville depuis novembre dernier. «Le problème, c’est que l’eau est dure, explique Sonia Paulus. Nous avons installé un système récemment qui devrait aider énormément.» Elle assure qu’elle travaille avec des professionnels de l’École polytechnique pour veiller à ce que l’eau ne représente aucun danger pour la santé des citoyens. «Je suis contente de voir que la population n’a pas voté contre l’eau, a‑t‑elle affirmé. Ce n’est pas parce qu’il y a encore du travail à faire que nous sommes de mauvais gestionnaires.»

Le candidat Gilles Boisvert, lors de la divulgation des résultats, a refusé de commenter sa défaite. «Tout ce que je peux dire, c’est que je félicite Mme Paulus pour sa victoire. Les citoyens de Sainte-Marthe auront le conseil qu’ils méritent», s’est‑il exclamé sous le coup de l’émotion.

La mairesse a tenu à remercier les nombreux bénévoles qui ont travaillé pendant cette campagne, ainsi que les électeurs qui lui permettent de poursuivre ses projets.

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top