- PUBLICITÉ -
Sainte-Marthe-sur-le-Lac: Gilles Boisvert effectue un retour à la mairie

Quelques-uns des candidats indépendants qui

Sainte-Marthe-sur-le-Lac: Gilles Boisvert effectue un retour à la mairie

SourceURL:file://localhost/Volumes/Text/A)-TEXTES%20JOURNALISTES/%20TEXTES%20EV.%20et%20%20CONC./10%20octobre%202013/12%20et%2016%20octobre/BBboisvert%20et%20ind%C3%A9pendant%20-C.doc BBboisvert et indépendant.doc
L’ÉVEIL – 12 octobre 2013
corr. lucîe
OK:
Nbre de caractères: 3 336
 
Texte de 14 pouces 1/2, incluant la légende
+ photo horizontale # MC_2013_10_04_19830.jpg                                    21 pouces 1/2
 
 
 
Benoît Bilodeau
benoitb@groupejcl.com
 
Conseiller municipal pendant sept ans, de 1986 à 1993, et maire désigné de Sainte-Marthe-sur-le-Lac pendant un an, de 1993 à 1994, à la suite de la démission du maire de l’époque, Gilles Boisvert a décidé d’effectuer un retour en politique active en se portant candidat à la mairie à titre d’indépendant. Il sera opposé à l’actuelle mairesse sortante Sonia Paulus, à la tête d’une équipe complète de candidats dans les six districts marthelacquois.

Outre M. Boisvert à la mairie, six autres candidats indépendants se présentent dans autant de districts électoraux en vue du scrutin du 3 novembre prochain. Plusieurs d’entre eux, dont M. Boisvert, ont d’ailleurs déposé leur bulletin de mise en candidature en même temps, le jeudi 3 octobre dernier, à l’hôtel de ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Les six candidats en question ont pour noms Louis Nadeau (district no 1), Donald Mailhot (district no 2), Olivier Hémond (district no 3), Martin Robichaud (district no 4), Kathy Pelchat (district no 5) et Stéphanie Lemay (district no 6).

Gilles Boisvert

Pour ce qui est de M. Boisvert, celui‑ci réside à Sainte-Marthe-sur-le-Lac avec sa famille, depuis 1979. «Étant une personne énergique et responsable, je trouve important que les citoyennes et citoyens de la communauté puissent être représentés de manière transparente et efficace au conseil municipal. Je pose ma candidature pour m’impliquer à nouveau auprès de ma ville. Je veux travailler pour un développement économique et social», écrit le candidat à la mairie dans un communiqué de presse.

Celui qui dit miser sur son expérience en administration municipale veut, s’il est élu, améliorer la qualité de vie des Marthelacquois, faire valoir ses idées et s’impliquer dans la vie sociale comme il l’a, mentionne‑t‑il, toujours fait. «Je désire être à l’écoute des citoyens, de leurs demandes et de leurs idées et ainsi offrir des services adéquats et efficaces répondant aux besoins de notre ville», indique‑t‑il.

Martin Robichaud

Également candidat indépendant, Martin Robichaud, qui demeure à Sainte-Marthe-sur-le-Lac avec sa femme et ses deux enfants depuis mars 2011, se présente, lui, dans le district numéro 4. Reconnu, dit‑il, par ses pairs comme étant un excellent communicateur, M. Robichaud estime qu’il s’agit là d’une qualité importante pour quelqu’un qui aspire à un poste au sein du conseil municipal.

«En tant qu’homme de principe, honnête et transparent, je considère que les citoyens de Sainte-Marthe-sur-le-Lac devraient être représentés de manière honnête et équitable. Mon but, c’est de travailler de concert avec mes citoyens et apporter mon expérience, mon écoute attentive et une vision plus positive du développement social, économique et communautaire basé sur les besoins de ma communauté», soutient‑il.

Enfin, le candidat indépendant indique dans ses motifs vouloir représenter, une fois élu, la relève et la jeunesse au sein du prochain conseil municipal. «Les jeunes familles sont l’avenir et le moteur de notre communauté et il est important pour moi de pouvoir les écouter et les représenter au conseil municipal», conclut‑il.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section Concours

Concours Mariage 2019

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top