- PUBLICITÉ -
Sainte-Marthe-sur-le-Lac: Baisse pour plusieurs, hausse pour certains

Me Sonia Paulus, mairesse de Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Sainte-Marthe-sur-le-Lac: Baisse pour plusieurs, hausse pour certains

Compte de taxes en 2013

Le rôle triennal d’immobilisation 2013-2014-2015, qui fixe la valeur des propriétés en fonction de la vigueur du marché immobilier, fait en sorte que la valeur moyenne des propriétés est en hausse de 14,6 % à Sainte-Marthe-sur-le-Lac.

Pour pallier cette augmentation, la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a revu son taux de taxation résidentiel à la baisse. Résultat: 74 % des contribuables résidentiels marthelacquois verront leur compte de taxe diminuer, une diminution moyenne que la Ville évalue à 88 $. Ensuite, quelque 21 % des propriétaires résidentiels subiront une hausse qui, dit-on à la Ville, sera égale à 100 $ ou moins.

C’est ce qui ressort du discours du budget 2013 de la Ville, que la mairesse Sonia Paulus a présenté en point de presse, mercredi dernier, à l’hôtel de ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac. «En plus de cette hausse de l’évaluation foncière, notre administration doit faire face à des augmentations de dépenses, dont la plupart échappent à notre contrôle, comme le carburant, les matières premières et les matériaux. Il faut aussi ajouter que nous voulions maintenir le compte de taxes à un niveau compétitif, dans un contexte d’inflation à 2,2 %», a déclaré la mairesse Paulus.

Le taux de la taxe foncière passe de 0,797 $, en 2012, à 0,6955 $ par 100 $ d’évaluation en 2013. L’administration Paulus a décrété une baisse de tarif pour certains services: la fourniture de l’eau résidentielle passe de 110 $ à 100 $ et le tarif des ordures ménagères est diminué de 20 $, passant de 250 $ à 230 $. Le tarif pour les égouts est maintenu à 71 $.

Le taux de taxation foncière des immeubles non résidentiels est également à la baisse. Il passe de 2,0089 $ à 1,9089 $ par 100 $ d’évaluation pour le secteur commercial, qui voit aussi le tarif commercial pour les ordures passer de 300 $ à 280 $. La taxe pour les immeubles industriels est également diminuée de 1,8884 $ à 1,7884 $ par 100 $ d’évaluation.

En 2013, la Ville prévoit une hausse des dépenses de l’ordre de 1,25 % par rapport à 2012, pour atteindre 19 731 900 $, soit une augmentation de 1,25 % comparativement à 2012. Les quoteparts versées par la Ville aux différents organismes auxquels elle participe sont en hausse: Police régionale de Deux‐Montagnes (3 %), Service intermunicipal des incendies (2 %), CIT Laurentides (3 %) et MRC de Deux-Montagnes (8 %).

Bonne nouvelle, la quote-part versée à la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) baisse de 4 %, celle de la Régie de traitement des eaux usées baisse de 6 % et de la Régie d’assainissement des eaux usées, de 33 %. «Je souligne que nous n’aurons plus à verser une quote-part à la Ville de Deux-Montagnes, car nous nous sommes dotés de notre propre système de captation d’eau souterraine», a mentionné Mme Paulus.

Au chapitre des investissements au programme triennal d’immobilisations, la Ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac a notamment prévu pour 2013 les dépenses suivantes: 1 million de dollars dans l’amélioration et la mise à niveau de certains parcs, 1,3 M$ pour les infrastructures aux abords de la nouvelle école du secteur nord-ouest et 75 000 $ pour les plans et devis dans le cadre du nouvel accès autoroutier dans le secteur ouest.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top