- PUBLICITÉ -
Saint-Placide: Henri Pelosse se porte candidat à la mairie

Jean Bouchard et son équipe ont fait part de leurs engagements en matière de réseaux routiers et de transport collectif.

Saint-Placide: Henri Pelosse se porte candidat à la mairie

Le conseiller municipal sortant Henri Pelosse a annoncé qu’il sera candidat à la mairie de Saint-Placide en vue des élections municipales qui auront lieu le 3 novembre prochain.

Âgé de 73 ans, Henri Pelosse est conseiller municipal indépendant depuis 14 ans alors qu’il a accédé à son poste de conseiller en même temps que Denis Lavigne entrait en fonction à titre de maire. Ce dernier est toujours maire à Saint-Placide et fera la lutte à M. Pelosse dans le but de conserver son poste.

Résidant de Saint-Placide depuis 35 ans, Henri Pelosse estime qu’il est prêt à relever le défi de la mairie. «Je n’ai rien contre M. Lavigne, mais les maires à Saint-Placide sont élus par acclamation depuis une trentaine d’années. Il est temps d’accorder un choix aux contribuables placidiens.»

M. Pelosse désire demeurer au sein du conseil pour continuer les divers projets de la municipalité qu’ils soient anciens ou nouveaux. «Je veux poursuivre, dit-il, le développement résidentiel et industriel tout en respectant le milieu de vie des résidants actuels. Ce que j’ai à offrir, c’est de donner aux citoyens la garantie que je continuerai à gérer avec rigueur les finances de la municipalité et à poursuivre l’amélioration des infrastructures municipales.»

Henri Pelosse aimerait doter la municipalité d’une nouvelle caserne d’incendie selon les normes en vigueur et selon les besoins et la capacité de payer des citoyens. «Ceci n’est pas une promesse électorale, mais un grand besoin urgent pour l’ensemble de la population et nos pompiers volontaires. Ce projet est en attente depuis plusieurs années. Je veux travailler à revaloriser le poste de pompiers volontaires», dit-il.

«Je suis conscient du travail à faire, poursuit-il, et j’ai le goût de le faire avec les citoyens et les nouveaux membres du conseil. C’est aussi pour ces raisons que j’ai participé en 2012 à cinq formations avec réussite afin d’obtenir le diplôme d’administrateur municipal de l’Union des municipalités du Québec. J’aimerais rester en poste pour compléter mes cours et être promu.»

Finalement, M. Pelosse a tenu à remercier Denis Lavigne de lui avoir donné l’opportunité de se faire valoir sur divers comités et divers projets de la municipalité au cours des 14 dernières années.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top