- PUBLICITÉ -
Caserne St Placide

Nous reconnaissons Daniel Lalonde, directeur du Service de sécurité incendie, Jérome Morin, inspecteur municipal et en bâtiment, Lise Lavigne, directrice générale, André Dion, conseiller municipal, Denis Lavigne, maire, Patrick Lefebvre, surintendant Tisseur Entrepreneur général, Cynthia Fréchette, chargée de projet et Mario Lacombe, TLA Architectes.

Saint-Placide: Construction d’une nouvelle caserne de pompiers

Le gouvernement du Québec par le biais de la ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides, Christine St-Pierre, a annoncé une contribution financière de plus de 947 000 $ pour la construction d’une nouvelle caserne de pompiers à Saint-Placide.

La Municipalité complétera le financement, pour un investissement provincial-municipal de plus de 1,4 million de dollars. La caserne actuelle, devenue désuète, sera remplacée par un nouveau bâtiment de deux étages qui comprendra, entre autres, trois portes de garage, des bureaux administratifs, un atelier pour l’entretien des équipements, des salles de formation et de coordination ainsi que des espaces de vie pour les pompiers.

Cette infrastructure permettra à la fois de répondre aux attentes du milieu et d’offrir aux employés un environnement sécuritaire et conforme aux normes en vigueur.

Importance pour la Municipalité

«Je me réjouis de l’appui financier du gouvernement du Québec qui permet à la Municipalité d’offrir des services essentiels à la communauté, tout en répondant aux exigences du schéma de couverture de risques en incendie de la MRC de Deux-Montagnes», a déclaré Denis Lavigne, maire de la Municipalité de Saint-Placide.

«Ce bâtiment revêt une grande importance pour les citoyens et les employés municipaux de Saint-Placide. D’une part, le nouvel emplacement de la caserne améliorera la rapidité d’intervention. D’autre part, les pompiers seront en mesure d’exercer leur travail dans un milieu sécuritaire et performant», d’affirmer Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et ministre responsable de la région des Laurentides.

 «Le gouvernement du Québec travaille dans un esprit de collaboration avec les municipalités pour qu’elles puissent se développer et renouveler leurs infrastructures publiques. Ce projet est une illustration de la relation de partenariat qui unit les municipalités et le gouvernement en faveur du développement de toutes les régions du Québec», Martin Coiteux, ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de Montréal.

L’aide financière provient du Programme d’infrastructures Québec-Municipalités (PIQM) – volet Réfection et construction des infrastructures municipales (RECIM), qui permet aux municipalités de réaliser des projets de construction, de mise aux normes, de réhabilitation, de conversion ou de réfection d’infrastructures municipales propres à assurer la pérennité des services aux citoyens.  Un montant additionnel de 100 000 $, provenant du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec, sera affecté au projet.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top