- PUBLICITÉ -
Saint-Eustache: Une lutte à trois dans le district de la Seigneurie

André Tremblay

Saint-Eustache: Une lutte à trois dans le district de la Seigneurie

Comme dans deux autres districts, soit ceux du Vieux-Saint-Eustache et des Jardins, c’est une lutte à trois qui déterminera celui ou celle qui représentera le district électoral de la Seigneurie au terme des élections municipales du 3 novembre prochain à Saint‑Eustache.

En plus de l’ex‑conseillère municipale Julie Desmarais, candidate indépendante, et de Daniel Lavallée, candidat d’Option Saint-Eustache – Équipe Pierre Charron, s’ajoute, en effet à la liste, le nom d’André Tremblay, également candidat indépendant.

Résidant de Saint-Eustache depuis 28 ans, dont 11 ans dans le quartier de la Seigneurie qu’il souhaite représenter, âgé de 65 ans et retraité, André Tremblay entend, s’il est élu, insuffler un renouveau dans son quartier. «Je serai à l’écoute des gens de mon quartier, comme je l’ai toujours fait dans le passé dans mes différentes implications au niveau de la Ville. Ensemble, nous travaillerons à bâtir une meilleure qualité de vie», écrit‑il dans le feuillet qu’il distribue ces jours‑ci.

Bénévole au sein de nombreux organismes, entre autres au sein de la Corporation des fêtes de Saint-Eustache, de la Corporation du moulin Légaré et du Réseau d’information des aînés du Québec, M. Tremblay veut aussi être un rassembleur, «celui qui sera capable de travailler avec les autres et les élus».

Pour garanties, le candidat indépendant cite ses expériences passées, son entière responsabilité et l’appui de sa conjointe Noëlla P. Côté.

Rappelons que celui ou celle qui l’emportera le soir du 3 novembre succédera au conseiller municipal sortant Germain Lalonde, membre d’Option Saint-Eustache – Équipe Pierre Charron, qui a choisi de ne pas solliciter un nouveau mandat.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top