- PUBLICITÉ -
Saint-Eustache invite ses employés à participer au Défi Climat 2010

(Photo Michel Chartrand) - La Ville de Saint-Eustache invite l’ensemble de ses employés à contribuer au programme Défi Climat 2010, par l’entremise de diverses actions. Le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron, a lancé cette invitation en compagnie du conseiller municipal Daniel Goyer et du directeur général de la Ville, Christian Bellemare.

Saint-Eustache invite ses employés à participer au Défi Climat 2010

Réduction des émissions de gaz à effet de serre

Les employés, les élus municipaux et les cadres de la Ville de Saint-Eustache ont décidé de s’impliquer tous ensemble pour relever le Défi Climat 2010. Sous forme de petits gestes et d’actions, ceux-ci uniront tous ensemble leurs efforts afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

«Comme vous le savez, même si les gaz à effet de serre sont naturellement présents dans l’atmosphère, c’est l’ajout, chaque année, de gigatonnes de gaz à effet de serre par l’activité humaine qui est à l’origine du réchauffement de la planète. Ce réchauffement inégal sur le globe provoque des changements climatiques. Nos activités économiques, notre santé, notre agriculture et tous les écosystèmes dépendent justement du climat», souligne le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

Pour ce faire, la Ville souhaite mettre en place une série d’activités et d’évènements qui s’échelonneront du 1er au 30 avril 2010. Parmi ces activités suggérées aux employés: dîner-conférence, journée sans automobile, midi-lunch sans déchet et ainsi de suite. À noter, l’accent sera mis sur l’importance de couper le moteur lorsque les véhicules sont arrêtés, et sur l’utilisation responsable du papier. «Les employés auront l’occasion de s’exprimer sur la question de l’environnement et de s’engager à adopter de nouveaux comportements en posant des gestes concrets. Près de 600 personnes, employés ou contractuels, seront ainsi rejointes par la campagne», explique Christian Bellemare, directeur général de la Ville.

De plus, la Ville s’est engagée à créer un groupe de travail réunissant une quinzaine d’employés. Ce groupe permettra de faire circuler l’information au sein des différents services et divers bâtiments municipaux, ainsi qu’aux corps de métiers. «Ces petits gestes peuvent tout aussi bien toucher le recyclage systématique des matières recyclables, l’adoption du compostage, la diminution de notre consommation de viande, l’achat local, un bon entretien de notre véhicule, l’usage d’ampoules moins énergivores, ou encore le covoiturage ou l’utilisation des transports en commun, en vue de diminuer l’usage de notre véhicule», explique Pierre Charron.

Par la même occasion, la Ville a rappelé ses actions en matière de réduction des gaz à effet de serre. «La Ville a fait faire une étude l’an dernier sur l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre liées aux activités municipales. Cette étude est liée à un plan d’action dont l’objectif est de réduire les émissions de 6 % par rapport à leur niveau de 1990, soit de 14,4 % par rapport à 2007», souligne Daniel Goyer, conseiller municipal.

Rappelons que le Défi Climat touche plus de 500 entreprises et institutions, et près de 600 000 employés, étudiants et élèves dans les quatre coins du Québec. Défi Climat devient ainsi la plus vaste campagne de mobilisation et de sensibilisation pour la lutte aux changements climatiques. Pour les personnes intéressées à s’impliquer, vous pouvez vous inscrire sur le site Internet de la campagne, à l’adresse [www.deficlimat.qc.ca].

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top