- PUBLICITÉ -
Saint-Eustache: Écoute

 Denis Paré

Saint-Eustache: Écoute, gestion et éthique pour l’Équipe

C’est accompagné de ses cinq nouveaux candidats et candidates (Michelle Labelle, Isabelle Lefebvre, Sylvie Mallette, Jean Charest et Daniel Lavallée) que le chef d’Option Saint-Eustache – Équipe Charron et maire sortant de Saint-Eustache, Pierre Charron, a effectué son point de presse qui faisait le bilan d’une campagne électorale qui tire à sa fin. Cette campagne a débuté le 15 août dernier, pour son équipe, avec la présentation de candidats. «Nous avons livré une campagne propre, faite d’idées et de projets rassembleurs, dit le chef d’Option Saint-Eustache. Nous avons proposé de nombreuses mesures qui ont été bien reçues par les gens. Comme pour notre financement, nous avons travaillé les mains libres de toute attache douteuse. Nous n’avons jamais été sur la sellette, ni avec l’UPAC, ni avec la commission Charbonneau. J’espère que c’est comme ça pour tout le monde dans cette campagne‑là.»

M. Charron souligne les efforts mis de l’avant par ses nouveaux candidats en vue de se faire élire lors du scrutin de dimanche. Il rappelle que, dans l’histoire de Saint-Eustache, il s’agirait de la première équipe à obtenir une parité homme femme et une représentation de toutes les franges de la population. Chacun des nouveaux candidats a évidemment affirmé avoir adoré l’expérience, content de l’accueil reçu dans chacun des quartiers. Au cours des derniers jours de la campagne, M. Charron et ses candidats ont continué leur porte-à-porte et tenté de joindre les derniers citoyens qui n’avaient pas encore été visités.

M. Charron et son équipe invitent maintenant les électeurs à exercer leur droit de vote le 3 novembre prochain, affirmant que son administration a fait preuve «d’une grande écoute, d’une gestion rigoureuse et d’une éthique sans faille».

Le maire sortant a critiqué certains aspects des 100 premiers jours de gouvernance de son adversaire, soit le prolongement de l’autoroute 13, le réaménagement de l’intersection de la rue Dubois et de la 25e Avenue, endroit où, a‑t‑il dit, il veut travailler à l’aménagement d’une nouvelle zone industrielle. «Ce sont des projets déjà amorcés», a indiqué M. Charron.

Celui‑ci a aussi affirmé que lui et son équipe de candidats ont travaillé en fonction de «la capacité de payer des contribuables de Saint-Eustache», et que par ses engagements, il «propose un développement social et économique de notre ville qui soit réaliste et harmonieux. Tous nos projets, aussi bien que les décisions que mon administration précédente a prises, sont le reflet de notre engagement envers nos familles, nos aînés et nos jeunes».

Notons qu’à la dernière séance ordinaire du conseil municipal eustachois, huit des dix sièges de conseillers étaient occupés par des membres de l’équipe du maire sortant Pierre Charron, les deux autres étant occupés par des conseillers indépendants, soit André Biard, qui se présente à nouveau dans son quartier, et Denis Paré, qui brigue la mairie. M. Biard a amorcé le dernier mandat au sein de l’Équipe Charron pour ensuite siéger comme indépendant. Un seul candidat a été élu sans opposition dans son quartier à l’issue des mises en candidature. Il s’agit du conseiller sortant du quartier des Îles, Raymond Tessier.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top