- PUBLICITÉ -
Saint-Eustache décrète la construction d’un pont à l’île Corbeil

(Photo Yves Déry) - Des travaux de démolition et de construction d’un des deux ponts d’accès aux îles Corbeil et Joseph-Lacombe, à Saint-Eustache, seront entrepris au cours des prochains mois.

Saint-Eustache décrète la construction d’un pont à l’île Corbeil

Subventionné aux deux tiers

À l’occasion de la séance du mois de février, le conseil municipal de Saint-Eustache a adopté un règlement décrétant des travaux de démolition et de construction d’un des deux ponts d’accès aux îles Corbeil et Joseph-Lacombe et, par le fait même, un emprunt de 8 865 000 $.

Depuis plusieurs années, le pont qui donne accès aux résidences de ces deux îles, dans le secteur sud-est de la municipalité, fait l’objet de limitations de poids étant donné sa fragilisation. Les véhicules excédant deux tonnes métriques ne pouvaient le franchir. Les automobiles autorisées à l’utiliser devaient aussi respecter une limite de 10 km/h et passer une à la fois.

Dans ce même dossier, en mai 2010, le conseil municipal avait approuvé l’acceptation de soumissions pour la fourniture de services professionnels de préparation de plans et devis pour la construction des ponts Corbeil et Joseph-Lacombe.

Subventionné aux deux tiers

Le coût total de construction du nouveau pont doit être subventionné aux deux tiers en vertu de l’Entente Canada-Québec sur le Fonds Chantiers – Canada. Le problème que le conseil avait porté à l’attention des deux paliers de gouvernement dès le printemps 2010, c’est l’un des critères d’approbation de l’aide financière provenant d’Ottawa, soit la date de finalisation du projet. Selon les termes du volet fédéral du programme, les travaux devaient être complétés au 31 mars 2011. Or, considérant les contraintes environnementales liées au site, la Ville avait estimé que les travaux ne pourraient débuter avant le 15 juillet 2011, après la fin de la période prescrite pour la réalisation même des travaux.

À la séance de février 2011, le maire Pierre Charron a fait valoir que le report de la date butoir, «ça nous aide». L’imminent déclenchement d’élections au fédéral «ne peut qu’améliorer les choses» dans ce dossier, a aussi déclaré le maire. Le pont actuel a quelque 100 ans. À l’origine privée, sa responsabilité a été reprise par la Ville de Saint-Eustache il y a une dizaine d’années.

Le site retenu pour la construction du nouveau pont, situé non loin du pont actuel, est un bout de rue qui sert actuellement de desserte pour les bateaux, ce qui a pour avantage de laisser le pont actuel en fonction pendant la durée des travaux.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top