- PUBLICITÉ -
Saint-Eustache a maintenant son marché public

L'ÉVEIL, 62e année, no 4, SAMEDI 11 juillet 2009, 56 pages.

Saint-Eustache a maintenant son marché public

Du 25 juillet au 12 septembre

Saint-Eustache a maintenant son marché public! La Ville de Saint-Eustache, entourée de plusieurs producteurs et artisans, en a fait l’annonce, le mercredi 8 juillet dernier, sur le site même où cette initiative prendra forme pour une première fois, le samedi 25 juillet, dès 8 h 30.

Le Marché des saveurs du Vieux-Saint-Eustache sera accessible tous les samedis qui suivront jusqu’au 12 septembre prochain, entre 8 h 30 et 13 h 30, derrière le complexe Walter-Buswell, dans le Vieux-Saint-Eustache.

Une vingtaine de producteurs, maraîchers, boulangers, pâtissiers, vigneron, éleveurs et artisans locaux et régionaux tiendront un kiosque afin de rencontrer les visiteurs, et leur proposer une gamme étendue de fruits et légumes frais, produits transformés et produits d’artisanat.

Parmi les exposants, notons entre autres le moulin Légaré, la toute nouvelle entreprise eustachoise, Pure Lavande, Cassis d’Argenteuil, Soucy Santé, Nid’Otruche, et Brûlerie Thémis.

Le conseiller municipal, Daniel Goyer, qui a piloté le projet, a déclaré d’emblée que c’était une belle journée malgré la grisaille. «C’est l’aboutissement d’un travail d’équipe. C’est un projet longuement mûri qui a pris forme à la suite de la réalisation de la Route agrotouristique. Nous voulions prolonger ça par la création d’un marché», a-t-il soutenu soulignant abondamment le dynamisme des producteurs et artisans du territoire. Déjà, la Ville de Saint-Eustache est sûre du succès du Marché compte tenu de celui que connaît le kiosque Lauzon établi sur le boulevard Industriel.

Installé derrière le complexe Walter-Buswell, situé au 220, boulevard Arthur-Sauvé à Saint-Eustache, le Marché des saveurs se trouve à cheval sur l’ancienne cour de l’école Jacques-Labrie et dans le parc Globensky, là où autrefois se tenait la Place du Village.

C’était l’endroit rêvé compte tenu des nombreux espaces de stationnement offerts. Une occasion de redynamiser le quartier du Vieux-Saint-Eustache. «Le nord de la ville ne peut pas se développer au détriment du sud. On veut sortir les gens de leur routine», a fait remarquer Patrice Paquette, conseiller municipal et président de la Société de développement de Saint-Eustache.

Inspiré du marché de Val-David, le marché eustachois devrait contribuer à stimuler l’économie locale, selon lui. Les résidants de Saint-Eustache devraient recevoir sous peu un dépliant promotionnel ainsi que remarquer une vaste campagne de promotion un peu partout dans la région.

Au cours de la saison, des thématiques seront développées afin de mettre à l’avant-plan certains producteurs et créer une ambiance de fête au marché. On peut penser à un vins et fromages, ainsi qu’une épluchette de blé d’Inde. Des panneaux d’indication seront installés sur les principales artères entourant le site pour faciliter le repérage du Marché qui sera ouvert beau temps, mauvais temps. Les producteurs et transformateurs qui souhaiteront se joindre à l’initiative pourront réserver un «kiosque flottant».
À savoir si cette initiative plutôt locale deviendra régionale après cette première année, le conseiller Daniel Goyer a marché sur des œufs en affirmant finalement que ça faisait partie des visées de la Ville.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top