- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Saint‑Eustache: Un individu a été sauvé du suicide

Sur le pont Arthur‑Sauvé

En fin de soirée du lundi 14 octobre dernier, la chauffeuse de taxi Pascale Provost a été très impressionnée par le geste de jeunes individus, qui sont intervenus auprès d’un homme âgé qui s’apprêtait à se suicider sur le pont Arthur-Sauvé, à Saint‑Eustache.

Pascale Provost a appelé vos hebdos L’ÉVEIL et LA CONCORDE pour raconter ce qu’elle a vu: «J’étais derrière une voiture, au feu de circulation du boulevard Arthur-Sauvé et de la rue Saint‑Louis. Cette voiture a soudainement traversé la rue même si la lumière était rouge. Je me demandais ce qui se passait et je me suis rendu compte que la voiture s’est arrêtée sur le pont. Lorsque je suis arrivée près de cette voiture, j’ai aperçu les occupants descendus de l’automobile, soit des jeunes qui retenaient un homme âgé de l’autre côté du parapet de la passerelle avec une corde autour du cou. J’ai été vraiment surprise et touchée par les jeunes qui ont agi avec beaucoup de maturité en attendant l’arrivée des policiers.»

Vérification faite auprès du Service de police de Saint-Eustache, l’événement a été confirmé par le relationniste Normand Brulotte, et est survenu dans la soirée du lundi 14 octobre, vers 23 h 18. «Le suicidaire, dit‑il, était un homme de 58 ans en état d’ébriété avancé et très désespéré. Il était effectivement passé de l’autre côté du parapet et prêt à se jeter dans le vide avec une corde autour du cou. Des citoyens ont aperçu le désespéré juste à temps pour l’agripper et le ramener du bon côté du parapet. Les policiers ont ensuite pris le malheureux en charge et il a été transféré à l’Hôpital de Saint‑Eustache.»

Le policier Brulotte a ajouté: «Il s’agit d’un geste héroïque de la part des citoyens qui sont intervenus. Notre service de police s’est empressé d’envoyer des lettres de félicitations à trois personnes principalement impliquées dans ce sauvetage. Nous allons également soumettre leur candidature à l’Ordre du mérite du Lieutenant-gouverneur du Québec.»

Les citoyens impliqués sont Yan Lévis, 19 ans, de Saint-Eustache; Michael Dulude, 18 ans, de Sainte-Marthe-sur-le-Lac; et Guy Ekokoy Conya, 42 ans, de Laval. Les policiers impliqués sont Philippe Geoffrion, Mélissa Hamel, Louis-Philippe Moreau et Carl Taillefer.

Démantèlement d’un réseau de stupéfiants

Par ailleurs, le Service de police de Saint-Eustache a procédé, dans la matinée du jeudi 24 octobre, à une opération visant le démantèlement d’un réseau de stupéfiants comprenant cocaïne et cannabis, qui opérait à Saint-Eustache depuis quelques années.

Quatre résidences eustachoises et une autre de Sainte-Marthe-sur-le-Lac ont été perquisitionnées vers 5 h 30 du matin. Huit individus âgés entre 18 et 25 ans ainsi qu’une personne d’âge mineure ont été arrêtés. Un kilo de haschich, quelques grammes de cocaïne et de cannabis, ainsi qu’une somme de 1 500 $ ont été saisis. Ces personnes ont dû comparaître au palais de justice de Saint-Jérôme pour trafic de stupéfiants et possession de stupéfiants pour en faire le trafic.

Les policiers de Saint-Eustache ont eu l’aide du Service de police régionale de Deux-Montagnes et de la Sûreté du Québec afin d’éliminer ce réseau de trafiquants.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top