- PUBLICITÉ -
Robert Landry veut une cité des jeunes

(Photo Michel Chartrand) - Le candidat à la mairie de Deux-Montagnes, Robert Landry, a présenté un nouvel engagement en faveur des jeunes de la municipalité.

Robert Landry veut une cité des jeunes

Élections municipales à Deux-Montagnes

Le candidat à la mairie de Deux-Montagnes, Robert Landry, a organisé un point de presse, sur le campus de la polyvalente Deux-Montagnes, afin de présenter un nouvel engagement touchant les jeunes de la municipalité. «Je propose d’implanter une cité des jeunes aux abords du campus de la polyvalente Deux-Montagnes», a-t-il mentionné.

«Dans un premier temps, je considère que nous devrions redonner au chalet du parc Central une vocation exclusivement sportive afin de répondre aux besoins des nombreux jeunes utilisant les équipements de ce parc», a-t-il expliqué, le mardi 9 juin dernier. Ce parc est situé dans la 14e Avenue, près du chemin d’Oka. Il abrite actuellement la Maison des jeunes de Deux-Montagnes. La piscine municipale est également à cet endroit.

En plus de revoir les installations du parc de la 14e Avenue, le candidat à la mairie propose de créer une cité des jeunes. «J’aimerais réaliser un rêve pour nos adolescents, soit leur offrir une réelle cité des jeunes. Nous pourrions, en partenariat avec la Maison des jeunes, la polyvalente Deux-Montagnes, la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Île et des promoteurs privés, ériger aux abords de la polyvalente, un véritable centre multifonctionnel pour nos adolescents», a dit M. Landry.

Selon ses projections, la réalisation d’un tel projet pourrait osciller à un peu plus de 660 000 $, et ce, avec des coûts modestes de construction. «Je pense que c’est possible de réaliser un partenariat privé au niveau local pour nos jeunes de Deux-Montagnes», a souhaité M. Landry, se disant conscient que la Ville n’a pas les moyens financiers, seule, de réaliser un tel projet.

Dans sa cité des jeunes, le candidat à la mairie voit une façon d’intéresser les adolescents en leur proposant une série d’activités, pour tous les goûts. «Je pense qu’il pourra y avoir des locaux multifonctionnels et différents locaux selon le goût des jeunes», a poursuivi M. Landry.

Pour réaliser son projet, le candidat à la mairie a l’intention d’effectuer des consultations auprès des différents acteurs impliqués afin de connaître les besoins et enjeux. «Comme maire, je crois que je dois jouer un rôle de premier plan afin d’offrir des ressources adéquates et adaptées aux besoins de nos enfants. Cette cité sera un lieu de rencontre où l’on retrouvera toutes sortes de ressources pour nos jeunes», a-t-il poursuivi. D’après le candidat à la mairie, l’implantation d’une telle cité pourra avoir des impacts sur le taux de décrochage scolaire des élèves.

Rappelons que, lors de la dernière élection municipale, en 2005, l’équipe du candidat Stéphane Plante a proposé un projet similaire de cité des jeunes dans son programme électoral. De plus, malgré l’estimation du projet, il n’a pas été possible de connaître les coûts de fonctionnement rattachés à un tel projet.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top