- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau

RMVR: Un projet qui répond aux exigences de Mirabel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, et la ministre déléguée aux Transports et responsable de la région de Montréal et de la Métropole, Chantal Rouleau, ont annoncé, début septembre, le lancement d’un premier appel d’offres qui aura pour but d’implanter le «Réseau métropolitain de voies réservées» (RMVR). Celui-ci, assure-t-on, touchera plusieurs tronçons d’axes routiers du Grand Montréal, incluant le territoire des Basses-Laurentides.

En effet, le ministère des Transports du Québec (MTQ) annonce que, dans le cadre de son projet, les autoroutes 13, 440 et 640 seront concernées par des travaux d’envergure. Ce nouveau réseau de voies réservées se reliera aussi aux projets des autoroutes 15 et 19, ainsi qu’à d’autres modes de transport déjà à l’étude à l’heure actuelle.

Mirabel dit «se réjouir»

Cette annonce cadre dans le grand Plan de décongestion que le gouvernement provincial de François Legault compte mettre en branle d’ici la fin de son présent mandat (2022). L’implantation de ces voies réservées devrait «faciliter la vie» aux transports collectifs sur plusieurs routes de la région. Il s’agit d’une excellente nouvelle, aux dires des responsables de la Ville de Mirabel et pour le maire lui-même, Jean Bouchard.

«Depuis plusieurs années, nous revendiquions ces voies pour réduire la congestion et améliorer la fluidité sur les autoroutes 15 et 13, dans la Couronne Nord. Ces voies serviraient essentiellement aux transports collectifs, au covoiturage et aux véhicules électriques», d’expliquer ce dernier, via les médias sociaux.

«La Ville de Mirabel ne peut que se réjouir de cette annonce, qui répond à l’une des demandes formulées depuis plusieurs années pour contrer la congestion qui mine la qualité de vie des citoyens et l’économie de la région, d’autant plus qu’il s’agit d’une mesure qui favorisera l’emploi des transports collectifs et la mobilité durable», ajoute-t-on, par voie de communiqué.

Offre additionnelle

Il est important de mentionner qu’aucune voie ne sera supprimée dans le cadre du chantier; une promesse du gouvernement et du ministre des Transports, dans le cadre de cette annonce. Il s’agit ici d’une offre additionnelle. Le ministre Bonnardel souhaite donc un ajout de voies dédiées – comme mentionné plus haut par le maire de Mirabel – aux autobus et aux covoitureurs. Or, les véhicules verts pourraient possiblement y avoir accès, en fonction d’une étude d’opportunité que le gouvernement compte effectuer pour préciser les besoins.

Plus de détails suivront concernant ce réseau et le plan du gouvernement du Québec.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top