- PUBLICITÉ -

Photo Benoît Bilodeau – Après le vote par anticipation, ce sera finalement jour vote ce lundi 21 octobre.

Rivière-des-Mille-Îles: Questions et réponses aux candidats

Élections fédérales 2019

À moins d’une semaine du jour J que sera le lundi 21 octobre prochain, votre hebdo L'ÉVEIL a demandé aux candidats des six principales formations politiques canadiennes de répondre à deux questions, cela afin d’éclairer davantage les électeurs.

Voici ces deux questions:

1) Pourquoi devrait-on voter pour vous le lundi 21 octobre prochain?

2) Quel sera le premier dossier dont vous vous occuperez prioritairement une fois élu?

Les questions ont été acheminées aux adresses courriel que nous avions en main ou encore celles trouvées sur les sites desdites formations politiques. Voici donc les réponses, par ordre alphabétique des noms des candidats, que ceux-ci nous ont fournies dans les délais respectés.

Rappelons, enfin, que les bureaux de vote seront ouverts de 9 h 30 à 21 h 30 et que tous sont, bien sûr, invités à exercer leur droit de vote. Pour davantage d’information sur cette journée de vote, il suffit de visiter le [http://www.elections.ca]. Et bonne soirée électorale!

Ceylan Borgers (PVC): pas de réponse

Luc Desilets (BQ)

1) Je veux continuer de donner aux gens de ma circonscription comme je le fais depuis 25 ans à titre de directeur d’école et bénévole au sein de plusieurs organismes communautaires. Le Bloc est le seul parti fédéral qui prend en compte notre avenir au Québec et qui correspond à mes valeurs sociales, environnementales et démocratiques.

2) Tout mettre en œuvre pour éviter que le pipeline projeté au Québec, qui traverserait plus de 800 cours d’eau, ne s’actualise pas, et ainsi travailler de toutes mes forces pour que nous mettions fin aux subventions des énergies fossiles.

Joseph Hakizimana (NPD)

1) Étant infirmier et gestionnaire dans le réseau de la santé, ma principale préoccupation est de donner un peu de répit aux familles, aux travailleurs, aux retraités, à nos aînés et à leurs proches; cela en collaboration avec le gouvernement provincial. On doit faciliter l’accès à des soins et services de qualité. Je m’investirai pour que le gouvernement fédéral s’implique davantage dans la réalisation du Réseau express métropolitain (REM), en commençant par la révision des mesures d’atténuation en place. Enfin, je me battrai pour des actions concrètes et immédiates pour la lutte contre le changement climatique.

2) Il ne fait aucun doute que la santé sera mon premier dossier. Je travaillerai d’arrache-pied pour que le Québec ait plus de transfert d’argent d’Ottawa (transfert responsable et stratégique). Le NPD appliquera ses décisions sur l’environnement. Il y aura une allocation fédérale pour les véhicules zéro pollution. Nous allons mettre en place un fonds d’urgence climatique pour venir en aide aux collectivités dans les situations de catastrophes climatiques (inondations et autres).

Linda Lapointe (PLC)

1) Nous avons fait beaucoup de progrès au cours des quatre dernières années. En plus de travailler à la réalisation des dossiers importants pour ma région, ce premier mandat m’a permis de bien représenter la région à Ottawa et d’établir des liens d’affaires bénéfiques à nos citoyens et citoyennes. Il est important de ne pas tout recommencer. Il faut «choisir d’avancer» .

2) En fait, mes priorités pour notre région sont interreliées et peuvent difficilement être dissociées… Une réélection me permettrait donc de poursuivre mon travail en priorisant les dossiers liés à la mobilité des gens, aux aînés, au transport collectif et à l’environnement.

Maikel Mikhael (PCC)

1) Je représente une organisation politique responsable qui veut en donner plus aux Québécois. Plus d’argent, plus pour l’environnement et pour les aînés. Aussi, depuis que nous avons immigré à Saint-Eustache, la communauté d’ici a toujours été généreuse avec nous. Aujourd’hui, je considère que j’ai une dette envers eux. En votant pour moi, ils me permettront d’acquitter ma dette et de redonner avec conviction à ma communauté. C’est ma manière de redonner à la société qui a été si accueillante avec nous.

2) Je vais m’attaquer à la mobilité dans la région. Les usagers du train de la ligne Deux-Montagnes n’ont toujours pas de mesures alternatives raisonnables; les autoroutes 13, 15 et 640 seront alourdies. Je vais m’asseoir avec mes homologues et parler des vraies affaires. Aussi, les fins de mois arrivent très rapidement et les Québécois ont déjà la ceinture très serrée. Je vais mettre en place des assouplissements fiscaux pour qu’ils aient plus d’argent dans leurs poches à la fin du mois.

Hans Roker Jr (PPC)

1) Le PPC fait de la politique autrement et les principes du parti sont basés sur des valeurs fondamentales telles que l’égalité, le respect, la responsabilité et la liberté. En tant que candidat, je ne compte pas faire des promesses; mais agir et tenir front pour défendre les droits et valeurs de nos citoyens et citoyennes canadiens.

2) Comme mentionné, je ne fais pas des promesses. Je tiens fortement à appliquer les sujets inscrits sur la plateforme du PPC. Ceci dit, je compte aussi travailler sur des projets concrets en travaillant avec les maires et députés provinciaux des municipalités; et ainsi trouver des solutions aux problèmes soulevés par nos citoyens.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top