- PUBLICITÉ -
Richard Paquette présente sa cinquième candidate

(Photo Sébastien Rivest) - M. Richard Paquette a présenté sa cinquième candidate, Mme Martine Parent.

Richard Paquette présente sa cinquième candidate

Élections municipales à Sainte-Marthe-sur-le-Lac

Le chef de l’Équipe des Marthelacquois et candidat à la mairie de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, M. Richard Paquette, a présenté sa cinquième candidate, dans le stationnement du restaurant Tim Hortons, près du boulevard des Promenades, où Sainte-Marthe-sur-le-Lac développera son centre-ville.

RBparent

L’ÉVEIL

Le samedi 22 août 2009

corr. lucîe

OK

Un texte de 3815 caractères pour 17 pouces (3727 pour 16 pouces texte) avec une photo.

M. Paquette a ainsi annoncé la venue de Mme Martine Parent, le mardi 18 août dernier. Mme Martine Parent est âgée de 40 ans, mariée et mère de deux enfants de 7 et 13 ans. Directrice du Centre de la petite enfance Les Explorateurs depuis six ans, Mme Parent complète actuellement à Laval un certificat en administration de l’Université du Québec à Montréal. Interrogée par le représentant du journal, Mme Parent a dit qu’avant l’ouverture de sa garderie, elle avait dû rencontrer des politiciens et qu’elle avait pris goût à la politique municipale à ce moment.

Selon M. Paquette, Mme Parent s’est jointe à l’EDM il y a déjà un an, et depuis ce temps, «elle nous a démontré un excellent sens des responsabilités, de bonnes aptitudes pour le travail d’équipe et des compétences incontestables en administration». Toujours d’après le chef de l’EDM, Mme Parent, pendant sa jeunesse, a pratiqué le patinage artistique. Elle a aussi agi par la suite comme entraîneure spécialement pour la compétition. Elle aussi travaillé comme bénévole dans des comités organisateurs d’évènements, de campagnes de financement, de gérance d’équipe de compétiteurs et de revue sur glace annuelle.
«J’ai conjointement mis sur pied le CPE Les Explorateurs. Cette expérience m’a permis d’être en mesure de vivre auprès des gens de Sainte-Marthe-sur-le-Lac et de constater leurs besoins, surtout en ce qui concerne les jeunes familles. Je suis une personne qui s’est toujours engagée et dévouée pour ma communauté et pour mon entourage. Je me lance en politique pour collaborer encore plus activement au mieux-être collectif de la ville. Les finances doivent être repensées afin de diriger les sommes aux endroits opportuns. De par notre développement résidentiel continuellement croissant, plusieurs de nos citoyens sont désireux de voir notre municipalité devenir plus autonome. Il est donc grand temps qu’une nouvelle administration les écoute et que le développement des services soit mi au premier plan. La vision de l’Équipe des Marthelacquois est pleinement axée en ce sens», a soutenu Mme Parent.

M. Paquette a ensuite dit que Mme Parent voulait travailler avec son équipe afin de donner aux citoyens une administration harmonieuse et compétente qui vise à offrir des services municipaux de qualité aux Marthelacquois et Marthelacquoises. «Je le dis et me répète, a poursuivi M. Paquette, cela fait sept ans que le développement des services municipaux ne suit pas le développement résidentiel. Et quand la population passe de 6 000 habitants à plus de 12 000, c’est dramatique. En équipe, nous souhaitons remédier à cette situation, mais pas de n’importe quelle façon. Il faut consulter les citoyens et c’est ce que nous allons faire lors de notre porte-à-porte. Il est grand temps que les Marthelacquoises et Marthelacquois aient leur mot à dire dans leur ville et c’est en les consultant que nous allons établir la liste des besoins prioritaires.»

En conclusion, M. Paquette a dit que son parti «offre la possibilité de mettre fin à une administration sans vision, qui reste au neutre depuis quatre ans et qui ne fait aucun suivi sur des projets aussi intéressants que le centre-ville de Sainte-Marthe-sur-le-Lac, la revitalisation du chemin d’Oka, l’alimentation en eau souterraine qui devait voir le jour en décembre 2008, la restauration des berges du lac des Deux Montagnes et la mise aux normes de la Maison des citoyens afin de la rendre fonctionnelle».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top