- PUBLICITÉ -
Ressources communautaires: L’ACJ+ célèbre son quart de siècle d’existence

Les membres du conseil d’administration: Linda Patry

Ressources communautaires: L’ACJ+ célèbre son quart de siècle d’existence

En présence de nombreux partenaires, l’ACJ+ a célébré récemment à Saint-Eustache, son 25e anniversaire d’activités en faveur des individus en difficulté. C’était également l’occasion d’un hommage à la directrice et fondatrice, Marie-Claude Renaud.

Cela fait déjà 25 ans que l’Accueil communautaire jeunesse des Basses-Laurentides vient en aide aux plus démunis. Elle offre des services d’hébergement temporaire, de dépannage de jour ainsi que des services professionnels d’accompagnement, de soutien, d’écoute et de référence en faveur des individus en difficulté. Elle regroupe aujourd’hui cinq ressources (ACJ, le Préfixe, le Transit, le Répit et le centre de jour).

Une longévité qui méritait d’être célébrée. Depuis 1988, le nombre de places disponibles au sein du regroupement est passé de 6 à 27 en hébergement temporaire et des milliers de jeunes y ont été reçus. En dépannage de jour, la structure reçoit plusieurs centaines de personnes de tous les âges, par an.

Pour autant, l’organisme se tourne plus volontiers vers l’avenir que sur son bilan. Les responsables ont annoncé plusieurs nouveautés pour cette année, à commencer par un acronyme modifié. L’ACJ devient l’ACJ + ressources communautaires. L’ajout symbolique du signe + souligne l’évolution du mode d’intervention et des services offerts à la communauté, qui se sont adaptés aux besoins identifiés au fil des ans. Il reflète aussi l’élargissement du groupe d’âge des utilisateurs ciblés et la croissance de l’organisation.

Autres nouveautés, la refonte du site Web [www.acjbl.org] qui assurera un meilleur accès aux services, et la création d’un nouvel objet promotionnel. Il sera remis aux usagers lors de leur départ, une mini lampe de poche munie d’un porte-clefs, comme un lien entre les ressources et la lumière procurée pour éclairer le chemin des individus.

L’ACJ + va aussi renforcer son engagement social avec la gestion d’un vaste projet régional de mise en place d’un service de transport pour les personnes itinérantes.

Le conseil d’administration a profité de l’événement, placé sous le thème de l’enracinement dans la communauté, pour rendre un hommage surprise à la fondatrice, Marie-Claude Renaud, actuelle directrice. Diane Beauchamp a souligné ses qualités personnelles et de gestionnaire ainsi que son engagement exceptionnel pour le bien-être des usagers.

Le président du conseil d’administration, Ronald Bélisle, a tenu à remercier chaleureusement «ceux et celles qui ont enrichi l’organisation au fil des années, au bénéfice de tous les individus en difficultés que nous avons accueillis: nos nombreux partenaires et collaborateurs, la grande équipe de l’ACJ + ainsi que les usagers. Tous ont contribué de diverses façons au développement de notre expertise.»

L’AJC + entend, dans le futur, poursuivre sa mission basée sur l’accompagnement des individus à reprendre le pouvoir sur leur vie, «avec la même humanité, le même professionnalisme, tout en ayant la sagesse de nous adapter aux différents besoins de la communauté», ajoute le président.

Les responsables poursuivront leur réflexion quant à l’avenir de l’organisation. Ils souhaitent faire le pont entre ce quart de siècle d’engagement et d’enracinement et le suivant pour préparer l’avenir des ressources et répondre au mieux aux besoins des usagers.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top