- PUBLICITÉ -
Remise d’un drapeau du Québec avec Gilles Vigneault

Le nouveau drapeau du Québec a été arrimé et flottera désormais sur l’école de l’Amitié de Saint-Placide.

Remise d’un drapeau du Québec avec Gilles Vigneault

À l’école de l’Amitié, Saint-Placide

L’école de l’Amitié, à Saint-Placide, a eu l’honneur de recevoir Gilles Vigneault, le 15 février dernier, à l’occasion de la remise d’un drapeau du Québec par la députée de Mirabel, Denise Beaudoin. C’est en marge de la Journée nationale du drapeau que 19 écoles de sa circonscription se verront remettre par Mme Beaudoin ce symbole.

Pour l’occasion, toute la petite école s’était rassemblée dans le gymnase pour accueillir avec enthousiasme Gilles Vigneault avec une banderole sur laquelle on pouvait lire «Bienvenue à notre voisin poète de chez nous». Celui-ci s’est adressé aux élèves en compagnie du maire de Saint-Placide, Denis Lavigne, du directeur de l’école, Luc Desilets, et de la députée Denise Beaudoin.

«Quand j’avais votre âge, j’étais un p’tit courailleux et curieux de mon environnement. Au printemps, mon activité préférée était de me fabriquer un bateau avec du bois de grève […] On y installait un mât avec une voile. C’était une activité qui me donnait l’impression de partir en voyage. Un drapeau, ça ne fait pas avancer le bateau, mais ça l’identifie. On a un bateau immense à bâtir. Un bateau qui s’appelle un pays où vous serez un jour les passagers, les matelots, les officiers ou peut-être le capitaine», a raconté Gilles Vigneault aux élèves assis par terre, très attentifs à son histoire.

Denise Beaudoin s’est aussi adressée aux personnes présentes afin de présenter son projet. «Chaque école de la circonscription doit avoir son drapeau du Québec. Aujourd’hui, c’est le lancement de cette activité avec Gilles Vigneault comme ambassadeur. La levée du drapeau est un fort symbole qui sème le projet collectif et notre identité propre. C’est aussi une illustration de notre langue et la volonté du Québec», s’est-elle exprimée.

À ce propos, M. Vigneault a déclaré: «La levée du drapeau, c’est un moment solennel important. On s’identifie à la face du monde. L’identité du drapeau, c’est l’identité de soi-même. Quand on sait d’où l’on vient, on peut savoir où l’on va.» Des propos qui ont été accueillis par de chaleureux applaudissements de la petite foule.

Ce lancement a aussi été l’occasion de lancer un concours de dessin. Ce concours s’adresse à tous les élèves des écoles qui vivront la levée du drapeau avec Mme Beaudoin. Ils devront dessiner un bateau qui possédera le drapeau du Québec. Des prix seront remis aux gagnants. «Le concours de bateau à dessiner choisira celui où le drapeau flotte le mieux au vent», a ajouté Gilles Vigneault.

Pour sa part, le maire Denis Lavigne s’est dit très heureux que la première école de cette tournée soit Saint-Placide, avec M. Vigneault, un résidant de cette municipalité. Un cadeau lui a d’ailleurs été remis par une élève de l’école, Rosalie Charbonneau.

Enfin, la levée du drapeau proprement dite s’est déroulée à l’extérieur en face de l’école, en présence des invités et de deux élèves représentants de chaque classe. Une remise symbolique de drapeaux entre Mme Beaudoin et M. Vigneault a conclu cette visite à l’école de l’Amitié.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top