- PUBLICITÉ -
Rapport annuel 2012‑2013 de la CSSMI: Deux nouvelles écoles primaires et un taux de diplomation en hausse

La CSSMI a déposé mardi dernier son Rapport annuel 2012‑2013.

Rapport annuel 2012‑2013 de la CSSMI: Deux nouvelles écoles primaires et un taux de diplomation en hausse

La Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille‑Îles (CSSMI) présentait, mardi dernier, son Rapport annuel 2012‑2013.

La présidente, Paule Fortier, accompagnée du directeur général, Jean-François Lachance, ont d’emblée fait ressortir le fait que, parmi les plus récents résultats des élèves tirés de la Convention de partenariat 2011‑2016, le taux de diplomation et de qualification chez les jeunes de moins de 20 ans continue de progresser avec un taux de 73,6 %, en hausse de 11 % par rapport à 2008‑2009.

Autre augmentation significative, note‑t‑on, celle du taux de réussite en écriture à la fin du 1er cycle du secondaire, à l’épreuve ministérielle, avec un taux de 86,34 %. Il s’agit d’un bond de 5 % en un an (81,39 % en 2011‑2012) et de plus de 12 % en quatre ans (73,97 % en 2008‑2009), un résultat qui, de l’avis de la direction, démontre la portée des travaux réalisés en français au sein des écoles primaires. «Notre organisation récolte actuellement les fruits de plusieurs années d’efforts. Avec le temps, nous mesurons de plus en plus la profondeur des changements organisationnels que nous avons établis», a tenu à souligner M. Lachance.

Autres réalisations

Par ailleurs, parmi les dossiers qui ont retenu l’attention au cours de la dernière année, rappelons l’adoption d’un budget équilibré par le conseil des commissaires, et ce, malgré plusieurs compressions budgétaires qui, entre 2011 et 2016, atteindront 32 millions de dollars. Parmi les solutions envisagées afin de réduire les impacts sur l’offre de service se trouve, entre autres, le retrait progressif (en deux ans) du rabais fiscal consenti aux contribuables depuis 2007.

Parallèlement, selon les derniers indicateurs de gestion publiés par le MELS, on note que la CSSMI figure parmi les commissions scolaires les plus performantes en ce qui concerne le coût d’administration, en consacrant au budget 2013‑2014 le taux de 3,9 % à l’administration générale.

Enfin, mentionnons que deux nouvelles écoles primaires ont été construites au cours de la dernière année, l’une à Sainte-Marthe-sur-le-Lac et l’autre à Terrebonne, un investissement de quelque 22 millions de dollars. En juin dernier, la CSSMI a également annoncé la construction de deux autres écoles primaires, à Saint-Joseph-du-Lac et à Mirabel, secteur Saint-Augustin. Il s’agit cette fois d’un investissement de 19,36 millions de dollars, tel qu’inscrit au Plan québécois des infrastructures 2013‑2023 du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Pour consulter le Rapport annuel 2012‑2013 de la CSSMI, rendez-vous en ligne sur le [www.cssmi.qc.ca], puis cliquez sous l’onglet <Rapport annuel>.

Plus important employeur de la région des Laurentides avec ses quelque 7 500 employés, la CSSMI scolarise environ 40 000 élèves, jeunes et adultes, répartis dans 56 écoles primaires, 13 écoles secondaires, deux centres de formation générale adulte et quatre centres de formation professionnelle.

 

 

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top