- PUBLICITÉ -
COVID-19, Centraide Laurentides, Fonds d'urgence

Québec ferme les commerces non-essentiels

À compter de minuit, demain, tous les commerces non-essentiels devront fermer leurs portes pour trois semaines, le temps de contrôler la pandémie de COVID-19. C’est le premier ministre François Legault qui en fait l’annonce, lundi.

Après écoles, cégeps, universités, services de garde, salons de coiffure et les salles des restaurants, fermés jusqu’au 1er mai, voilà que le gouvernement du Québec prend une décision Draconienne en exigeant la fermeture de tous les commerces jugés non-essentiels, dont les chantiers de construction, et ce, jusqu’au 13 avril.

Les marchés d’alimentation, les pharmacies et évidemment les centres hospitaliers demeureront ouverts. Une liste plus complète des services jugés essentiels sera publiée sous peu par le gouvernement.

628 cas

Lors de son point de presse, lundi, le premier ministre François Legault a indiqué que 628 personnes étaient maintenant atteintes de la COVID-19 au Québec, dont 30 des Laurentides. Il s’agit d’une hausse importante par rapport à la même heure, la veille, alors que 219 cas avaient été recensés.

Afin d’éviter que la progression se poursuive, depuis minuit, lundi, les rassemblements, intérieurs ou extérieurs, sont aussi proscrits.

«Et si vous allez vous faire soigner, a ajouté le premier ministre, SVP, dites la vérité! Vous éviterez de mettre en danger la vie du personnel de la santé.»

Soulignons que pour l’ensemble du pays, le nombre de cas répertorié a bondi à 2035, lundi, et continuait d’augmenter.

À cet effet, le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a annoncé de nouvelles mesures pour ramener les Canadiens de l’étranger.

«Notre gouvernement prend les mesures nécessaires pour protéger la santé et la sécurité des Canadiens. C’est pourquoi nous prenons des mesures exceptionnelles pour aider les voyageurs à rentrer à la maison», a-t-il mentionné à Ottawa, ce midi.

 

 

 

|

COVID-19

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top