- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Jean-François Girard: «[On] me jette dehors comme un chien… »

La version de Jean-François Girard

Les réseaux sociaux se sont enflammés depuis l’annonce, à la fin d’octobre, du renvoi de Jean-François Girard, directeur général de la Maison des jeunes d’Oka depuis 13 ans. Tous se posent la même question: quels en sont les réels motifs?

Le principal intéressé a longtemps hésité avant de donner sa version des faits. Toutefois, lundi, dans un échange de messages textes, il a bien voulu en dire un peu plus. Selon ses dires, ce sont ses lacunes au niveau de la tenue de livres, notamment, qui auraient contribué à le pousser vers la sortie.

«Je ne suis pas comptable, mais pour faire sauver de l’argent, je m’en occupais et à la fin de chaque mois une comptable venait rentrer les chiffres. Possible que j’ai fait des erreurs, mis les chiffres dans la mauvaise colonne» , a-t-il expliqué avant d’ajouter avoir été traité cavalièrement par les membres du conseil qui, affirme M. Girard, ne lui ont pas donné la chance de s’expliquer avant de prendre la décision de se départir de ses services.

«J’assume très bien que ce n’était pas ma force, mais pendant 12 ans j’ai fait plein d’activités, des conférences, des voyages. Que le CA me jette dehors comme un chien sans me rencontrer pour me dire ce qu’il ne comprenait pas dans mes chiffres et me demander de signer un document qui dit que je démissionne… Je me suis donné 13 ans, pour ma communauté, sans calculer mes heures!»

Visitez lamoisson.com
- Publicité -

Manifestation

Plusieurs témoignages ont été livrés sur Facebook par des jeunes qui ont fréquenté, à une époque, la Maison des jeunes d’Oka. Plusieurs d’entre eux ont affirmé que M. Girard leur avait littéralement sauvé la vie. Ce sont ces mêmes jeunes qui ont choisi de ne pas demeurer les bras croisés devant une situation qu’ils jugent injuste qui ont décidé d’organiser une manifestation, ce samedi 17 novembre, à 11 h, devant la Maison des jeunes d’Oka. Une pétition a aussi été mise en ligne.

Appelée «Mouvement JF Back» , cette pétition, signée par d’actuels utilisateurs de la Maison des jeunes, d’anciens utilisateurs et des parents d’utilisateurs demande au conseil d’administration de tenir une assemblée générale spéciale (extraordinaire) pour expliquer à la population okoise les motifs justifiant le congédiement de M. Jean-François Girard.

«À défaut de tenir une telle assemblée, dit-on, nous demandons à la présidente et aux membres du conseil d’administration de réintégrer Jean-François Girard dans ses fonctions».

LIRE AUSSI: Jean-François Girard remercié «pour des raisons sérieuses»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top