- PUBLICITÉ -

Image par andreas160578 de Pixabay – Le Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ 2019-2023) a été mis en place en juin 2014.

Programme de la TECQ: une bonification de plus de 33,7 M$ pour les municipalités d’ici

Alors que plusieurs projets d’infrastructures ont été mis sur la glace en raison de la pandémie, voilà que les municipalités de la région des Laurentides voient des entrées d’argent arriver dans leurs coffres pour les réaliser. Celles-ci se partageront, en effet, une somme totalisant 70 494 775 $ dans le cadre de la bonification du Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ 2019-2023), dont presque la moitié sera versée aux municipalités des Basses-Laurentides.

La nouvelle, confirmée via un communiqué de presse par la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, et la ministre responsable de la région des Laurentides, Nadine Girault, s’inscrit dans la volonté du gouvernement du Québec de «stimuler la relance économique dans toutes les régions en soutenant la réalisation de projets qui répondent aux priorités des municipalités».

La répartition de la nouvelle enveloppe

Dans la région des Basses-Laurentides, c’est une somme de plus de 33,7 M$ qui s’ajoute à l’enveloppe budgétaire initialement versée.

Dans la circonscription provinciale de Mirabel, les municipalités qui la composent, à savoir Mirabel, Oka, Pointe-Calumet, Sainte-Marthe-sur-le-Lac, Saint-Joseph-du-Lac, et Saint-Placide se partageront ainsi un montant de 10 323 348 $. Dans la circonscription de Deux-Montagnes, les villes de Deux-Montagnes et de Saint-Eustache se voient verser, de leur côté, une bonification de 7 026 112 $.

Du côté est des Basses-Laurentides, cette fois dans la circonscription de Groulx, 7 512 040 $ sont alloués aux villes de Boisbriand, Sainte-Thérèse et Rosemère. Et dans la circonscription de Blainville, les villes de Blainville, Bois-des-Filion et Lorraine recevront pour leur part 8 849 296 $.

«C’est pour nous une grande fierté d’annoncer aux municipalités de nos circonscription la part importante qui leur revient dans le cadre du Programme de la TECQ. Notre gouvernement se mobilise et déploie les grands moyens afin que soient mises en place des infrastructures municipales de qualité chez nous et dont la réalisation vient appuyer la vitalité économique», ont tenu à dire, les députés Sylvie d’Amours (Mirabel), Benoit Charette (Deux-Montagnes), Eric Girard (Groulx) et Mario Laframboise (Blainville) dans différents communiqués de presse où ils confirment les montants alloués dans le cadre de cette bonification du programme TECQ.

Rappelons que l’existence de ce programme fait suite à une entente signée en juin 2014 entre les gouvernements du Québec et du Canada relativement au transfert aux municipalités du Québec d’une partie des revenus de la taxe fédérale d’accise sur l’essence et de la contribution du gouvernement du Québec pour leurs infrastructures d’eau potable, d’eaux usées, de voirie locale et d’autres types d’infrastructures.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top