- PUBLICITÉ -
Premier budget du maire Jean Bouchard: Gel de taxes à mirabel en 2014

 Le nouveau maire de Mirabel

Premier budget du maire Jean Bouchard: Gel de taxes à mirabel en 2014

Malgré la hausse moyenne de 15 % de la valeur de leur propriété résidentielle, occasionnée par le nouveau rôle d’évaluation, les Mirabellois ne subiront pas d’augmentation sur leur prochain compte de taxes. C’est la décision prise par l’administration Bouchard qui a adopté son budget pour l’année 2014 en séance extraordinaire, le lundi 16 décembre dernier.

Pour l’année 2014, la Ville de Mirabel a établi une liste de dépenses totalisant 73 235 000 $, soit une baisse de 215 000 $ par rapport à l’an dernier. Dans l’ensemble, le budget présente une hausse des dépenses de 1 %.

Pour l’administration Bouchard, cet exercice financier s’est fait dans un contexte particulier. La Ville a un manque à gagner de plus de 1 000 000 $ en raison de la fin du pacte fiscal entre Québec et les municipalités, en plus de subir une hausse des cotisations au régime de retraite des employés municipaux, se chiffrant à 3 344 000 $ par année, ainsi qu’une augmentation moyenne des valeurs imposables.

En clair, les propriétaires résidentiels paieront 0,525 $ du 100 $ d’évaluation s’ils possèdent un immeuble de cinq logements et moins et 0,562 $ du 100 $ d’évaluation si leur propriété compte six logements et plus.

Quant aux commerçants, il leur en coûtera 1,594 $ du 100 $ d’évaluation sur leur prochain compte de taxes, tandis que celui des industriels sera calculé sur la base de 2,073 $ du 100 $ d’évaluation. Les propriétaires d’un immeuble agricole, eux, se retrouveront avec une facture calculée à 0,525 $ du 100 $ d’évaluation.

En raison d’une hausse de plus de 50 % de leur évaluation, les propriétaires de terrains vacants ou de grands terrains verront cependant leur compte de taxes ajusté à la hausse.

En ce qui concerne le programme triennal d’immobilisations, l’administration Bouchard entend consacrer une somme de 78 610 000 $ dans une trentaine de projets, de 2014 à 2016. «Nous paierons encore comptant un peu plus de 6 000 000 $ d’immobilisations au cours de la prochaine année», a indiqué le maire Bouchard.

Bonne nouvelle pour les Mirabellois: ils auront désormais accès gratuitement au Parc du Bois de Belle-Rivière et au Parc du Domaine-Vert. D’ailleurs, la Ville compte améliorer le stationnement au Parc du Bois de Belle-Rivière, agrandir le chapiteau, restaurer certains bâtiments et agrandir l’espace de jeux.

Les écocentres des secteurs de Saint-Augustin et de Saint-Janvier disposeront d’une journée additionnelle d’ouverture tandis que la Maison des jeunes de Sainte-Scholastique gagnera un jour d’activités supplémentaire.

L’administration Bouchard compte également se doter d’un plan directeur de pistes cyclables; d’un schéma de couverture de risques en sécurité incendie et d’un plan de contingence en cas d’interruption de l’acheminement de l’eau potable par les villes de Saint-Jérôme ou de Sainte-Thérèse. D’ailleurs, le maire souhaite réduire sa dépendance en alimentation d’eau potable.

Le conseil promet aussi d’adopter un programme pour soutenir la rénovation des bâtiments situés dans les noyaux villageois et de lancer une campagne de sensibilisation à la vitesse excessive et aux arrêts obligatoires.

Enfin, la dette de Mirabel se chiffre à 90,6 millions de dollars, soit un ratio de 1,62 % de la richesse foncière uniformisée.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top