- PUBLICITÉ -
Pointe-Calumet: Le maire Denis Gravel obtient un premier mandat complet

Après un premier mandat de 18 mois

Pointe-Calumet: Le maire Denis Gravel obtient un premier mandat complet

Le maire sortant de Pointe-Calumet Denis Gravel a été réélu grâce à 65 % d’appuis de la part des voteurs calumet-pontois contre 35 % décroché par son adversaire Sonia Fontaine.

POUR LES RÉSULTATS COMPLETS, CLIQUEZ ICI

Dans les faits, Denis Gravel a recueilli 1 132 votes contre 605 pour Sonia Fontaine, alors que 4 811 électeurs étaient inscrits sur la liste électorale de la municipalité. Le taux de participation a donc été très faible, soit à 37 %.

Chez les conseillers indépendants, Serge Bédard et Robert Kennedy ont été réélus alors que le conseiller sortant Robert Beauchamp a mordu la poussière devant le nouveau venu Dominick Giguère. Les conseillers municipaux Alexander Toméo, Normand Clermont et Marie-Claude Galland Prud’homme avaient déjà été réélus sans opposition au départ de la campagne électorale.

«Je suis très heureux de ma réélection. Je suis surtout très content que les citoyens aient confiance en moi», ont été les premiers commentaires de Denis Gravel lorsque joint par téléphone au lendemain de la journée du vote.

Il a ajouté: «Durant la dernière nuit, je n’ai pas beaucoup dormi, car j’ai surtout pensé aux projets pour les quatre prochaines années.» Rappelons que M. Gravel est heureux de s’être vu confier un premier mandat de quatre ans après avoir pris en mai 2012, la relève du maire démissionnaire Jacques Séguin.

À la question «Quelles étaient maintenant ses priorités?», M. Gravel a répondu qu’il voulait d’abord rencontrer les membres du conseil municipal, dont le nouveau venu Dominick Giguère, âgé dans la trentaine. «J’ai hâte de voir la vision de M. Giguère qui va certainement nous amener des idées et des projets pour les jeunes familles. Tous les projets de la municipalité seront faits dans un cadre financier approprié. Il faut faire attention à notre budget, car nous n’avons pas de revenus de taxes industrielles.»

Concernant le faible taux de participation de 37 % de voteurs, M. Gravel a constaté que c’était quelque peu décevant et qu’il s’agissait de «presque le même taux de participation enregistré lors de mon élection partielle au poste de maire au printemps 2012. C’est peut-être parce que nous avions trois districts sans élection et que ça ressemblait à une partielle.»

Du côté de Sonia Fontaine, elle était un peu déçue comme tout candidat croyant à la victoire jusqu’à la dernière minute: «Je savais que M. Gravel était très connu à Pointe-Calumet. Je suis surtout très déçue du faible taux de participation. Beaucoup de voteurs avec des jeunes familles ne sont pas allés voter. Ils devaient avoir autre chose de plus important à faire.»

Elle a ajouté: «J’ai fait beaucoup de porte-à-porte et je sentais pourtant que les gens voulaient avoir du changement. Surtout qu’il ne s’est pas passé grand-chose de la part du conseil municipal au cours des 18 derniers mois.»

Rappelons que pour Sonia Fontaine, il s’agissait de sa seconde tentative à la mairie de Pointe-Calumet, car elle avait déjà tenté sa chance pour ce poste lors de l’élection partielle remportée par Denis Gravel.

Âgée de seulement 42 ans, elle ne met pas une croix sur un autre essai en politique. «Je vais voir si le nouveau conseil apporte du positif au cours du prochain mandat. S’il ne fait rien, je vais sûrement me représenter pour faire bouger les choses. Je souhaite que le nouvel élu Dominick Giguère prenne sa place comme conseiller au nom des jeunes familles», a‑t‑elle commenté.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top