- PUBLICITÉ -
Plus de 12 000 jonquilles seront mises en vente

Le président d’honneur Benoit Charette pose en compagnie de Nancie Santori

Plus de 12 000 jonquilles seront mises en vente

Dans la MRC de Deux-Montagnes

Chaque année, le mois d’avril, c’est le Mois de la jonquille, et la Société canadienne du cancer (SCC) est en pleine préparation de sa campagne annuelle puisque dans la MRC de Deux-Montagnes, plus de 12 000 jonquilles fraîches seront mises en vente du 21 mars au 24 mars dans différents points de vente de la région.

Benoit Charette a accepté, et ce, pour une deuxième année consécutive, la présidence d’honneur du Mois de la jonquille pour la MRC de Deux-Montagnes. «M. Charette sait très bien représenter les valeurs de la SCC: dévouement, intégrité, joie de vivre, compassion, respect et travail d’équipe. À la fois proche des gens et reconnu pour ses actions au sein de la collectivité, nous estimons que M. Charette rejoint très bien la population de la MRC. De plus, il connaît très bien notre organisme, ayant été ambassadeur l’année dernière et s’étant impliqué au Relais pour la vie durant plusieurs années», a témoigné Nancie Santori, agente de développement à la Société canadienne du cancer.

Pour sa part, Benoit Charette se dit honoré d’être choisi pour agir comme ambassadeur de cette importante campagne de financement. «Le cancer est la première cause de mortalité et il faut déployer toutes nos forces et notre solidarité pour le vaincre. Comment ne pas être interpellé par cette cause lorsqu’on sait qu’au Québec, quelqu’un apprend toutes les 11 minutes qu’il est atteint du cancer, et que toutes les 26 minutes, quelqu’un en meurt?»

Il a ajouté: «Ces données font certes frémir, mais il y de l’espoir face à cette maladie sournoise. Et cet espoir est aujourd’hui permis grâce à la recherche. J’invite les entreprises et les particuliers à poser un geste qui se veut à la fois solidaire et humanitaire en achetant des jonquilles.»

Amasser des fonds pour aider à la recherche de la Société canadienne du cancer, voilà la raison d’être du Mois de la jonquille, qui a vu le jour en 1957. Pendant quatre jours, et ce, d’un océan à l’autre, des bénévoles se mettront à la tâche pour vendre des jonquilles dans différents points de vente, que ce soit dans les centres commerciaux, les institutions bancaires, les marchés d’alimentation, les édifices à bureaux, les pharmacies et même les entreprises.

L’objectif de vente de la MRC de Deux-Montagnes a été fixé à 18 000 $. Dans les 25 points de vente de la région, nous retrouverons Marie Binette, qui en est à sa 37e année à titre de bénévole du Mois de la jonquille. Mme Binette fait partie des Filles d’Isabelle et elle s’occupera de Saint-Eustache en compagnie de ses collègues Michèle Cyr et Huguette Lacroix. Pour Deux-Montagnes et Sainte-Marthe-sur-le-Lac, la responsable sera Louise Labelle. Cette dernière est également membre du comité organisateur du Relais pour la vie de la MRC de Deux-Montagnes.

Des centaines de bénévoles s’activeront pour la vente des jonquilles. Toutefois, il y a toujours de la place pour d’autres bénévoles. Pour plus d’information, communiquez avec Nancie Santori, agente de développement pour les Basses-Laurentides à la SCC, au 450-688-1013 ou à nsantori@quebec.cancer.ca. Les entreprises peuvent aussi appeler ce numéro de téléphone pour les livraisons en quantité importante.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top