- PUBLICITÉ -
Plus de 100 ans de représentation politique à l’honneur

Photo Pierre Latour - Les ex-députées Hélène Robert, Lucie Leblanc et Yolande D. Legault en compagnie de l’ex-député Jean-Guy Bergeron et du député Benoit Charette avec, en arrière-plan, les photos dévoilées.

Plus de 100 ans de représentation politique à l’honneur

Dévoilement d’une série de photos au bureau de Benoit Charette

Tous les anciens députés du comté de Deux-Montagnes sont maintenant réunis en un même lieu.

Le député de Deux-Montagnes, Benoit Charette, a en effet apposé sur les murs de la salle de conférence de son bureau de circonscription du chemin de la Grande-Côte, à Saint-Eustache, une série de photos représentant les députés qui l’ont précédé à l’Assemblée nationale. Le dévoilement de cette série de photos s’est fait en la présence des anciens députés Yolande D. Legault, Jean-Guy Bergeron, Hélène Robert et Lucie Leblanc.

Sont représentées les photos d’Arthur Sauvé, député de 1908 à 1930; son fils, Paul Sauvé, député conservateur de 1930 à 1935 et de l’Union nationale de 1936 à 1960, année de son décès; Jean-Léo Rochon, député libéral en 1935 et 1936; Gaston Binette, député libéral de 1960 à 1970; Jean-Paul Lallier, député libéral de 1970 à 1976; Pierre de Bellefeuille, député péquiste de 1976 à 1985; Yolande D. Legault, députée libérale et première femme à occuper ces fonctions dans Deux-Montagnes, de 1985 à 1989; Jean-Guy Bergeron, député libéral de 1989 à 1994; Hélène Robert, députée péquiste de 1994 à 2003; puis Lucie Leblanc, députée adéquiste durant les années 2007 et 2008. Élu sous la bannière du PQ en 2008, Benoit Charette siège depuis peu comme député indépendant.

Une mosaïque de photos représente les députés qui ont été en fonction aux XVIIIe et XIXe siècles.

«Pourquoi ne pas honorer des gens qui ont consacré temps et énergie aux gens de la circonscription?» a fait valoir le député Benoit Charette, qui fait partie de ce tableau relatant plus de 100 ans d’histoire dans la circonscription de Deux-Montagnes.

Si le Parti conservateur a connu sa large part de succès à la fin des années 1800 et au début des années 1900, l’Union nationale et le Parti libéral du Québec ont occupé le pouvoir presque le même nombre d’années entre 1936 et 1976, année où le Parti québécois (PQ) a fait son apparition dans le comté. Ce dernier parti politique a largement représenté le comté à partir de cette date jusqu’à il y a quelques jours, avec, entre-temps, des élections de représentants et de représentantes du Parti libéral du Québec et de l’Action démocratique du Québec.

Cette rencontre a été l’occasion de ressasser de bons souvenirs et conter des anecdotes savoureuses pour les anciens députés. Entre autres, Jean-Guy Bergeron s’est rappelé avoir connu bon nombre des personnes qui ornent les murs du bureau de la circonscription de Deux-Montagnes. «Je fais de la politique depuis 1960, je suis honoré de vous avoir connus», a-t-il indiqué à l’attention de ses collègues ex-députés. Il s’est aussi rappelé l’époque des bleus et des rouges, et du fort esprit d’appartenance de chacun à l’une ou l’autre de ces idéologies.

Quant à Yolande D. Legault, très en verve, elle s’est souvenue avoir tenu une rencontre avec Jean-Paul Lallier alors que celui-ci était député. «À un moment donné, j’ai donné un coup de poing sur la table, a raconté avec couleur l’ancienne députée, qui, à ce moment-là, n’avait aucune ambition politique. C’est alors qu’il m’a dit: « Vous devriez aller en politique ». Une dizaine d’années plus tard, je suis devenue députée.»

La population est invitée à venir voir ces photos au bureau de Benoit Charette.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top