- PUBLICITÉ -

Photo Benoit Bilodeau – Gabriel Lenfesty, un artiste à découvrir au IGA Lamoureux de Saint-Eustache.

Place Saint-Eustache: Une murale est peinte sur le nouveau IGA

Ceux et celles qui ont pris l’habitude d’aller faire leur épicerie au tout nouveau IGA Lamoureux de Saint-Eustache ont sûrement vu apparaître récemment une peinture sur le mur extérieur du supermarché. Celle-ci a été peinte en 24 heures par un artiste de Saint-Joseph-du-Lac qui réside maintenant à Deux-Montagnes, Gab Lenfesty.

C’est l’artiste même qui a amorcé les démarches auprès du Groupe Mach, propriétaire de Place Saint-Eustache, puis d’Hugo Lamoureux, propriétaire du IGA, afin d’obtenir la permission de peindre la murale. Après quelques échanges, on lui a finalement donné le feu vert.

« Au départ, raconte Hugo Lamoureux, il a fait deux ou trois propositions de dessins qu’il voulait peindre sur le mur. Toutefois, ce qu’il nous proposait était moins en lien avec l’alimentation. Je l’ai donc relancé. »

Gab revient alors avec le dessin d’une fermette dans un champ de blé, peuplé de monarques. Son dessin est accepté. C’est lors du week-end des Journées de la culture qu’il s’est mis au travail.

Une belle carte de visite

Pour l’artiste Gabriel Lenfesty, cette murale représente évidemment une belle carte de visite vers son travail, lui qui est très présent sur Instagram et YouTube où il publie ses peintures. Pour obtenir le contrat, il n’a eu qu’à cogner à la bonne porte. Mais il fallait le faire !

« Je rêvassais en passant dans le nouveau IGA en voyant ce gigantesque mur de 12 pieds par 72 pieds. À chaque fois que je passais, je me disais que ce serait beau avec une murale. Un jour, j’ai décidé d’arrêter de rêvasser et de contacter les propriétaires du centre commercial ».

Sa demande a été bien reçue par l’équipe marketing du Groupe Mach qui se demandait justement quoi faire avec ce mur béant. Autorisations en main, Gab devait maintenant livrer la marchandise, lui qui n’avait jamais peint sur une surface aussi importante, soit 864 pieds carrés.

« Je me laisse trois jours pour le faire, à raison de 8 heures par jour. Je suis assez confiant, mais c’est certain que je stresse un peu », disait l’artiste, quelques heures seulement avant de prendre ses pinceaux pour débuter de projet titanesque qui embellira assurément l’espace, mais qui lui permettra aussi de se faire connaître.

« Ça fait trois ans maintenant que je peins. J’ai commencé avec la peinture abstraite en peignant la couverture de l’agenda de ma blonde. Je suis ensuite allé au Dollarama acheter mon matériel de base. Pour 30$ j’avais tout ce qui me fallait pour commencer à peindre ! », raconte Gab qui a aujourd’hui transformé la chambre des maîtres de son quatre et demi en atelier et qui a quelques expositions à son actif, dont sa première à la microbrasserie Noire et Blanche de Saint-Eustache, en 2019.

La murale pourrait être remplacée à toutes les saisons ou, à tout le moins, deux fois par année. Les clients du IGA Lamoureux auront donc d’autres dessins à se mettre sous les yeux, et ce, dans un avenir rapproché.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top