- PUBLICITÉ -
Place à la 98e guignolée des Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache

La guignolée se déroulera sous la présidence d’honneur du propriétaire des Érablières Labelle

Place à la 98e guignolée des Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache

La générosité des Eustachois sollicitée

Les Chevaliers de Colomb de Saint-Eustache tiendront la 98e édition de leur guignolée le samedi 7 décembre prochain. L’activité se déroulera sous la présidence d’honneur du propriétaire des Érablières Labelle, Paul Labelle.

La collecte s’amorcera ainsi à 9 h 30, le samedi matin. Tous les bénévoles sont invités à se présenter à 8 h 30 à la salle des Chevaliers de Colomb, située au 109, rue Saint-Nicolas, dans le Vieux-Saint-Eustache. En tout, ils seront plusieurs centaines de personnes à parcourir les rues, identifiées clairement aux couleurs des Chevaliers de Colomb à l’aide de cocardes, à recueillir denrées non périssables et dons en argent, de même que des jouets fonctionnels et vêtements.

Pour les Chevaliers de Colomb, il n’y a pas de petits dons, alors ils invitent toute la population eustachoise et les gens d’affaires à donner généreusement. Outre cette journée de collecte, les Chevaliers de Colomb ont obtenu la possibilité de placer des points de cueillette dans différents commerces de la ville.

Depuis maintenant plusieurs semaines que l’organisme reçoit des appels de la part de familles qui désirent s’inscrire à la distribution des paniers. Ces familles pourront le faire de façon officielle du 25 au 29 novembre et du 2 au 5 décembre, de 10 h à 12 h 30 et de 13 h 30 à 16 h à la salle des Chevaliers de Colomb. Les personnes qui veulent s’inscrire doivent présenter une preuve de résidence. La distribution des paniers de Noël s’effectuera les 19 et 20 décembre, de 9 h à 15 h, au même endroit.

La particularité de cette collecte réside dans le fait que les paniers sont redistribués exclusivement aux résidants de Saint-Eustache. «Il devient de plus en plus difficile d’amasser des fonds, constate Sylvain Cadieux, grand chevalier. Année après année, nous constatons une augmentation des besoins.»

Absolument tout ce qui est amassé est redistribué. Par exemple, les jouets qui ne sont pas fonctionnels sont remis à Joujou Récup-R, les vêtements vont à l’Ouvroir de Saint-Eustache et les denrées non utilisées sont acheminées vers des banques alimentaires. Les Chevaliers de Colomb travaillent aussi en collaboration avec le Centre Marie-Ève, un organisme communautaire qui aide les femmes enceintes en difficulté.

De 2009 à 2012, le nombre de familles aidées est passé de 473 à 506. L’année dernière, les Chevaliers de Colomb ont ainsi aidé 690 adultes et 290 enfants. En moyenne, chaque année, on distribue entre 125 et 150 dindes de Noël. Plus de 40 000 boîtes de conserve et une valeur de 30 000 $ en bons d’achat ont aussi été amassés. Les Chevaliers de Colomb ont toujours été touchés par la pauvreté des familles et des enfants de leur communauté et ils se font un devoir de contribuer à leur mieux-être par l’organisation de cette activité.

D’autres initiatives se greffent à celle des Chevaliers de Colomb. Le cocktail dinatoire du maire de Saint-Eustache, qui a permis d’amasser 5 100 $ en 2012, sera de retour cette année. Le 30 novembre prochain, les pompiers tiendront un barrage à l’intersection de la rue Champagne et du boulevard Arthur-Sauvé. Chaque année, plusieurs dizaines des jeunes provenant des écoles secondaires de la région se joignent à la cause.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top