- PUBLICITÉ -
Pierre Pilon décoré pour 30 ans de services distingués

Au nom du gouvernement canadien

Pierre Pilon décoré pour 30 ans de services distingués

Académie des pompiers à Mirabel

L’Académie des pompiers, située dans le secteur Sainte-Scholastique à Mirabel, a été le théâtre d’une cérémonie pour le moins particulière, le 20 février dernier, soit la remise de la médaille des pompiers pour services distingués pendant 30 ans à un des leurs, M. Pierre Pilon, le directeur de la formation et de l’expertise.

Comme l’explique bien la coordonnatrice aux communications de l’académie, Annie Lafrenière, ce n’est effectivement pas tous les jours qu’une telle distinction est décernée à un pompier canadien. Cette médaille est attribuée par le Régime canadien de distinctions honorifiques. Elle est très difficile à obtenir et est ordinairement réservée à des hommes et des femmes d’exception. Afin de la mériter, le pompier récipiendaire doit avoir cumulé 20 ans de service, dont 10 ans dans des fonctions comportant des risques. Pour chaque période de 10 ans de service supplémentaire, on ajoute une barrette à la médaille, ce dont la médaille de M. Pilon est pourvue.

Le pompier doit aussi compter des états de service distingués et son dossier ne doit contenir aucune mesure disciplinaire. Les services distingués se définissent par une conduite irréprochable et un travail effectué avec efficacité.

M. Pierre Pilon était visiblement très ému de recevoir une telle distinction en présence des membres de sa famille, son épouse Lucie, sa mère Monique, ses trois fils Marc-André, Maxime-Olivier et Jonathan, ainsi que ses petits-fils Damien et Josée. «En 1966, quand j’avais 6 ans, j’ai reçu un camion de pompier et ce fut clair pour moi que j’allais devenir pompier». Pierre Pilon allait choisir le même métier que son père, aujourd’hui décédé, qui lui également a atteint les 30 ans de service.

M. Pilon a évolué comme pompier pour la ville de Vaudreuil-Dorion pendant 8 ans et il a poursuivi pendant huit autres années à titre de capitaine. Il a ensuite été chef de division à Salaberry-de-Valleyfield durant 5 ans pour continuer comme directeur de l’Académie de pompiers. Il travaille à l’Académie depuis 2003. C’est donc en 2013 qu’il aura soufflé ses 30 bougies de carrière comme pompier.

«On me disait que je n’étais pas assez grand, on me disait que je n’étais pas assez fort. Moi je vous dis de croire en vos rêves», a déclaré, avec un filet d’émotion dans la voix, Pierre Pilon en s’adressant aux quelque 200 apprentis pompiers sur place, formant des rangs d’honneur.

Partout où il a travaillé, les collègues et supérieurs s’entendent pour dire que M. Pilon est quelqu’un de très apprécié, toujours de bonne humeur et très professionnel dans son travail. C’est un gars d’équipe, qui travaille toujours de façon efficace. Martin Ruel et Bernard Bélair, les deux copropriétaires de l’Académie des pompiers n’ont que de bons mots pour leur collègue. «Il est sans aucun doute l’un des pompiers les plus scolarisés et les plus compétents au Canada. Il est toujours prêt à relever de nouveaux défis et il est un atout important pour notre école. Avec les années, il est devenu plus qu’un employé pour nous, il est devenu un ami», de dire l’un d’eux.

Se faisant le porte-parole de ses pairs, un des apprentis pompiers de l’Académie, Philippe Prégent, a trouvé très inspirant le mot livré par M. Pilon. «C’est un modèle à suivre», a-t-il commenté.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top