- PUBLICITÉ -
Pascal Quevillon sollicite un second mandat

Pascal Quevillon Sollicite Un Second Mandat

Pascal Quevillon sollicite un second mandat

Maire d’Oka depuis trois ans

Élu maire le 15 juin 2014, à la suite d’une élection partielle tenue à Oka pour combler le départ de Richard Lalonde, Pascal Quevillon, un entrepreneur dans le domaine de la construction, s’est, depuis, découvert une passion pour la politique municipale. En début de semaine, il a dressé le bilan de ces trois années passées à la mairie.

Élu maire le 15 juin 2014, à la suite d’une élection partielle tenue à Oka pour combler le départ de Richard Lalonde, Pascal Quevillon, un entrepreneur dans le domaine de la construction, s’est, depuis, découvert une passion pour la politique municipale. En début de semaine, il a dressé le bilan de ces trois années passées à la mairie.

D’abord élu comme conseiller municipal en tant que candidat indépendant dans le district de la Pinède, Pascal Quevillon a rapidement accédé à la mairie d’Oka où il a eu l’occasion de mener de front de nombreux projets d’envergure.

La gestion des inondations, le traitement de l’eau potable, l’avenir de l’Abbaye d’Oka et le projet de réhabilitation de l’ancien site minier, ne sont là que quelques-uns des dossiers sur lesquels il a planché.

«Les répercussions financières de ces enjeux prioritaires pourraient s’élever à plus de dix millions de dollars, ce qui représente une somme considérable pour les Okois et Okoises. Néanmoins, les résultats des efforts consentis pour dénouer ces situations délicates se font sentir depuis déjà plusieurs mois» , indique Pascal Quevillon, dans une missive adressée à ses citoyens.

Vitalité citoyenne

Au nombre de ses réalisations, M. Quevillon peut également se targuer d’être responsable de nombreux changements destinés, dit-il, à favoriser la vitalité citoyenne. Soutenant, entre autres, avoir autant misé «sur l’amélioration de la qualité des services offerts aux citoyens d’Oka que sur la mobilisation de la population autour des affaires publiques» , le maire sortant affirme croire au potentiel de sa municipalité, au niveau touristique notamment, grâce à ses nombreux attraits naturels, son riche patrimoine historique et culturel, ses sites récréotouristiques, ainsi que les activités mises sur pied par les commerçants.

L’amélioration de la brigade et des équipements du service de sécurité incendie, la restructuration du service de la voirie, le rajeunissement du parc de véhicules, la création du corridor scolaire, l’accroissement et le rayonnement de l’Abbaye d’Oka, et l’exploitation de ses sentiers sont également inscrits à sa feuille de route, sans oublier la création du marché public et la valorisation du secteur agricole, des artistes et de la culture en général.

«D’autres projets verront le jour prochainement, ajoute Pascal Quevillon, comme la restauration de la descente municipale de bateaux, la décontamination de l’ancien site minier, la restauration et la rénovation des bâtiments municipaux.»

S’ajoute à ces projets à venir, en vertu des subventions reçues de Québec, la construction d’un nouveau surpresseur sur le rang de l’Annonciation, et la rénovation de celui situé face à l’Abbaye.

Pas le fruit d’un seul homme

Pascal Quevillon n’a pas été le seul à contribuer à la réalisation de ces nombreux projets. En ce sens, il a tenu à louanger le travail accompli par ces citoyens, organismes, employés municipaux et autres élus, sans qui, rien n’aurait été possible.

À l’aube des élections municipales, prévues pour le 5 novembre, M. Quevillon invite par ailleurs la population à lui faire part de ses commentaires et suggestions. On peut le joindre au 514 942-6055, par courriel à equipepascalquevillon@gmail.com, ou en visitant la page Facebook «Équipe Pascal Quevillon» .

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top