- PUBLICITÉ -

Pablo Rodriguez, en visite chez Kinova.

Pablo Rodriguez en visite dans la région

Lieutenant du Québec pour le gouvernement Trudeau et leader du gouvernement à la Chambre des communes, Pablo Rodriguez a visité les MRC de Deux-Montagnes et Thérèse-De Blainville, le 9 juillet, s’arrêtant d’abord chez Kinova, puis chez O Sole Moi, à Boisbriand, avant de terminer son aventure à la Maison Lavande, à Saint-Eustache.

«Quand je vois du monde, je suis heureux!», lance d’’emblée le député d’Honoré-Mercier, au terme de sa visite dans la région, visiblement satisfait d’avoir pu découvrir ces entreprises, mais aussi de pouvoir enfin aller à la rencontre des citoyens du Québec, ce qui est son rôle à titre de lieutenant.

«Jusqu’à il y a quelques semaines, dit-il, je ne pouvais pas sortir. Ce que je fais actuellement en fait, c’est ma job! Être sur le terrain, aller rencontrer les gens, leur demander comment ils vont, cela fait partie de mes fonctions. Je veux savoir si ce que nous faisons au gouvernement sont correctes ou si au contraire, nous devrions améliorer certaines choses.»

Ce sont ces visites sur le terrain, ajoute Pablo Rodriguez, qui inspirent ultimement le gouvernement fédéral à adopter des lois, à mettre en place des programmes ou encore à démarrer un projet.

Des visites enrichissantes

Spécialisée en robotique et en intégration de l’intelligence artificielle, Kinova se positionne comme un chef de file de cette industrie. Il allait de soi que Pablo Rodriguez s’y arrête puisque c’est à cet endroit que l’avenir du pays est pensé.

«Ce qui m’a impressionné dans cette visite, c’est el dévouement des gens et leur capacité à se projeter vers l’avenir. C’est extraordinaire ce qui s’y passe. En sortant de là, je me suis dit: ‘’wow’’», a-t-il indiqué, conscient que la région est choyée d’avoir accès à cette main-d’oeuvre spécialisée et de contribuer à son développement.

Chez O Sole Moi, il est notamment demeuré «surpris» par la superficie occupée par l’entreprise, dont les locaux sont visibles de l’autoroute 15.

«C’est énorme! Et c’est bon!», a-t-il retenu de cette visite qui lui aura, entre autres, permis de goûter aux différents produits offerts par l’entreprise et qui sont créés à Boisbriand.

«La qualité des installations, la machinerie, les produits qu’on y fabrique. Cette entreprise est vraiment un petit bijou de chez nous ! Honnêtement, je connaissais la marque de réputation, mais je ne savais pas qu’elle était de cette envergure».

À la Maison Lavande, à Saint-Eustache, où il a été accueilli par les propriétaires Nancie Ferron et Daniel Joannette, le lieutenant Rodriguez a été envouté par le paysage et les odeurs qui en émanaient, et il n’était pas le seul.

«Je me demandais pourquoi tous les visiteurs étaient si bien habillés, avec de belles robes, et tout, et j’ai compris que c’est parce que les gens y viennent pour prendre des photos. Tout cela est permis actuellement parce que nous avons réussi notre pari!».

Ce pari auquel fait référence Pablo Rodriguez est celui d’avoir convaincu les Canadiens de se faire vacciner. Au moment de l’entrevue, plus de 80 % de la population avait reçu une première dose, tandis qu’un peu plus de 40 % était vaccinée deux fois.

«Nous sommes premiers au monde pour la première dose. Ça va extrêmement bien. C’est ce qui nous donne notre liberté, notre protection, notre tranquillité d’esprit», a-t-il conclu.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top