- PUBLICITÉ -
Option Saint-Eustache annonce ses mesures en matière de vie démocratique

Photo Benoît Bilodeau – Le maire et chef d’Option Saint-Eustache, Pierre Charron, entouré des candidates de son équipe: Janique-A. Danis, Sylvie Mallette, Isabel Mattioli, Michèle Labelle, Nicole Carignan-Lefebvre et Isabelle Lefebvre.

Option Saint-Eustache annonce ses mesures en matière de vie démocratique

Élections à Saint-Eustache

Accompagné des candidates Nicole Carignan-Lefebvre, Janique-A. Danis, Michèle Labelle, Isabelle Lefebvre, Sylvie Mallette et Isabel Mattioli, le maire sortant de Saint-Eustache et chef d’Option Saint-Eustache, Pierre Charron, a dévoilé une série de mesures en matière de vie démocratique et de relations avec les citoyens qu’il entend mettre de l’avant s’il forme le prochain conseil municipal à l’issue des élections du 5 novembre prochain.

Qu’il s’agisse de l’élaboration d’une politique de consultation publique en concertation avec les citoyens, de projets d’origine citoyenne inclus au budget annuel, de la création d’une commission jeunesse ou de la publication annuelle des travaux des comités, les candidats d’Option Saint-Eustache estiment que ce sont là des «mesures innovantes» qu’ils ont incluses à leur programme électoral.

«J’ai toujours été convaincu que le citoyen doit pouvoir s’exprimer sur tout projet pouvant avoir un impact sur sa qualité de vie. Jusqu’ici, nous nous sommes fait un point d’honneur de consulter en amont sur tous types de projets, jugeant qu’aucun ne saurait être valide sans acceptabilité sociale. Fidèles à cette orientation, nous comptons non seulement consulter et informer systématiquement, mais mettre le citoyen encore plus au cœur des pratiques» , a déclaré le maire Pierre Charron lors d’un point de presse au local électoral de sa formation situé rue Saint-Louis.

Les mesures annoncées

Ainsi, un conseil municipal dirigé par Option Saint-Eustache veut accroître la participation citoyenne au sein des comités et mettre sur pied une commission jeunesse, la première de l’histoire eustachoise et dans laquelle seront conviés des jeunes âgés de 15 à 25 ans.

Par ailleurs, la population sera appelée, au cours des prochaines années, à proposer des projets structurants qui seront inclus au budget annuel d’opération, via une enveloppe dédiée spécialement à cet effet.

À la suite de l’adoption de la nouvelle loi 122, qui abolit désormais l’obligation pour les municipalités de tenir des référendums municipaux, l’équipe de M. Charron s’engage à élaborer, en concertation avec la population, une politique de consultation publique qui s’appliquera à tout projet présentant un impact sur la qualité de vie. Aussi, on souhaite mettre rapidement en place un processus de sondage continu avec les citoyens qui, selon l’évolution des dossiers, pourra aborder différents aspects de la vie municipale; un processus qui «ne remplacera pas la tenue de consultations publiques telles que connues actuellement» .

D’autres mesures sont également inscrites dans le programme d’Option Saint-Eustache, comme le maintien de la distribution de pochettes de bienvenue et la tenue biannuelle de rencontres d’accueil à l’intention des nouveaux résidents ou encore la publication annuelle des rapports portant sur les travaux des différents comités et des commissions municipales soient davantage connus de la population.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top