- PUBLICITÉ -
Option Saint‑Eustache: Charron mise sur le développement économique

Robert Beauchamp offre à nouveau ses services à la population de Pointe‑Calumet.

Option Saint‑Eustache: Charron mise sur le développement économique

Entouré de Patrice Paquette et de Marc Lamarre, le chef d’Option Saint-Eustache, Pierre Charron, a abordé la question du développement économique en territoire eustachois. «C’est par ce secteur‑clé que passe l’avenir prospère pour tous, auquel nous allons nous attacher, a‑t‑il dit en conférence de presse. L’essor de notre ville commande une économie dynamique, éclairée, à hauteur d’homme, finalement.»

Le maire sortant Pierre Charron a ainsi tracé le bilan des réalisations de son équipe au cours des dernières années. À ce chapitre, il mentionne les programmes de revitalisation commerciaux et résidentiels sur la route 344, de même que le travail urbanistique en vue de permettre la densification de la portion du boulevard Arthur-Sauvé située au sud de l’autoroute 640.

Impossible de parler de développement économique sans aborder la question du projet Albatros et l’achat du Club de golf Deux-Montagnes par la Ville de Saint-Eustache pour de futurs développements résidentiels et industriels.

À cet effet, le maire sortant estime que le nouveau parc, que l’on veut axé sur les nouvelles technologies, doit respecter certaines normes, comme une implantation minimale au sol et un entreposage extérieur minimal. La revitalisation du parc industriel existant et l’élargissement du boulevard Industriel, pour lui donner des allures de boulevard urbain et faciliter l’accès pour les entreprises, sont aussi au programme de la formation politique.

Pierre Charron a rappelé que le projet Albatros fait aussi de la place aux logements sociaux, avec une certaine superficie qui leur est dédiée.

«Avec Albatros, le développement d’un nouveau parc technologique de pointe permet de combler des besoins industriels, a expliqué Patrice Paquette, pour être en mesure d’offrir des emplois de pointe dans des entreprises non polluantes.» Il estime que l’orientation donnée au nouveau parc industriel permettrait de privilégier des entreprises du domaine des biotechnologies ou de l’aérospatiale au détriment d’industries plus lourdes.

Option Saint-Eustache – Équipe Pierre Charron croit par ailleurs à l’importance du secteur agricole, qui a sa place dans une économie diversifiée, et annonce des maillages entre des producteurs et des entreprises de la région.

Dans un contexte d’adoption du Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD), qui vient poser certaines conditions aux développements résidentiels et industriels – notamment en protégeant le territoire agricole –, M. Charron a affirmé que «nous comprenons bien et partageons ses objectifs et exigences. Le tout s’inscrit parfaitement dans notre façon de voir notre développement économique: à terme, apporter harmonie, qualité de vie et nouveaux revenus à la population de tout notre territoire».

Selon les chiffres dévoilés par la formation politique de M. Charron, on prévoit d’ici 2030 l’arrivée de 150 000 nouveaux ménages dans la grande région de Montréal, pour un total d’un peu plus d’un demi‑million de personnes. «La couronne nord a eu la plus grosse croissance des 20 dernières années, et il faut miser là‑dessus», ont insisté MM. Charron, Paquette et Lamarre. «Nous présentons une vision, quelque chose de planifié, sans aucune improvisation», a affirmé le maire sortant.

 

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top