- PUBLICITÉ -

Une vue sur la maison incendiée dans le secteur résidentiel du Domaine des collines.

Oka: Une maison incendiée dans le Domaine des collines

Une maison en cours de construction dans le Domaine des collines, un secteur résidentiel situé à Oka et adjacent à l’extrémité ouest du secteur du calvaire d’Oka et à des terres agricoles, un peu au nord de la route 344, a été la proie des flammes dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 septembre dernier.

D’après les premières constatations relevées par la Sûreté du Québec (SQ), chargée de mener l’enquête, l’incendie qui a détruit partiellement la maison serait d’origine «suspecte», selon ce que Radio-Canada a rapporté sur son site Web.

Situé près de la forêt privée du promoteur Grégoire Gollin que la Municipalité d’Oka souhaite citer comme site patrimonial, selon un avis de motion donné en ce sens, au début du mois de septembre, le Domaine des collines est un projet immobilier qui a démarré en 2006 et qui compte près de 150 lots. Une cinquantaine sont toujours vacants et à vendre, selon ce qu’il est permis de constater sur le site Web du promoteur. Les terres sont cependant revendiquées par un groupe de Mohawks traditionnalistes de Kanesatake qui a d’ailleurs investi les lieux depuis quelques mois avec un petit campement.

Différend autour d’une forêt

L’incendie survient quelques semaines après que la Municipalité d’Oka ait donné un avis de motion pour citer la forêt privée (aussi appelée pinède du secteur est) comme site patrimonial.

Le grand chef du conseil de bande de Kanesatake, Serge Otsi Simon, s’y oppose et souhaite plutôt que sa communauté gère ces 70 acres de terre et en fasse une «aire protégée mohawk».

«C’est une étape qui vient juste protéger davantage cette forêt-là, après que la Municipalité ait, en février dernier, modifié le zonage pour qu’elle passe de zone résidentielle à zone de conservation environnementale. Nous avons tous le même objectif et ces terres sont actuellement sous juridiction municipale», de commenter le maire d’Oka, Pascal Quevillon, à ce sujet.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top