- PUBLICITÉ -
Entête - Actualités

Nouvelle sortie d’autoroute: des citoyens s’interrogent

Rue Saint-Eustache

Des citoyens qui habitent à proximité de la future sortie d’autoroute sur la rue Saint-Eustache ont posé des questions sur le projet à la dernière séance du conseil municipal, le 14 mai dernier.

Un citoyen s’est présenté au conseil pour interroger le maire Pierre Charron à propos des travaux d’aménagement, affirmant avoir entendu des rumeurs quant à d’éventuelles modifications au projet. Le maire a confirmé que le projet initial allait être respecté, notamment avec l’aménagement d’une zone tampon dans le secteur de la rue Yves. Les travaux d’aménagement de cet accès à l’autoroute doivent s’amorcer cet automne, comme prévu, et sont effectués en complémentarité des aménagements qui ont été faits au rond-point Arthur-Sauvé.

Une résidante de la rue Léo, qui longe en partie la rue Saint-Eustache dans le secteur de la rue Yves, a par ailleurs demandé que la Ville aménage un parc à cet endroit. Le peu d’espace disponible rendrait impossible l’aménagement d’installations de grande envergure, mais l’administration Charron entend évaluer la demande en fonction des budgets disponibles.

La même citoyenne a aussi interrogé le conseil sur leurs prévisions en matière de circulation dans le secteur. Selon le maire Pierre Charron, ce sont principalement des automobilistes en provenance du sud qui prendront cet accès à l’autoroute, et probablement qu’une autre partie des utilisateurs proviendra des quartiers Rivière-Nord et des Érables, à Saint-Eustache, de même que de la ville de Deux-Montagnes.

Il y a de fortes chances que la Ville installe des feux de circulation à l’angle du boulevard Pie-XII et de la rue Saint-Eustache, un secteur déjà fort achalandé aux heures de pointe, notamment en raison de la proximité du train de banlieue de Deux-Montagnes.

Par contre, il est certain que des feux de circulation seront nécessaires à l’intersection de la rue Yves et de la rue Saint-Eustache. Un décompte de circulation effectué avant et après l’aménagement de ce secteur est nécessaire avant de prendre des décisions quant aux mesures à prendre, estime pour sa part le conseiller responsable des dossiers de circulation à la Ville, Germain Lalonde.

Cette citoyenne a aussi profité de l’occasion pour expliquer au conseil municipal que la rue Léo servait de raccourci aux automobilistes durant les heures de pointe, alors qu’il s’agit d’une rue résidentielle qui n’a pas été prévue à cette fin.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top