- PUBLICITÉ -
Projet d’une nouvelle ligne d’alimentation: Saint-Eustache demande à Hydro-Québec de refaire ses devoirs

Photo Benoît Bilodeau – Le maire Pierre Charron discute avec des citoyens qui ont pris part à la journée de consultation organisée par Hydro-Québec sur son projet.

Photo Benoît Bilodeau – Des citoyens examinent les deux tracés de la future ligne à haute tension.

Nouvelle ligne d’alimentation: Saint-Eustache demande à Hydro-Québec de refaire ses devoirs

Malgré le fait que deux tracés aient été soumis par Hydro-Québec dans le cadre de son projet de construction d’un poste à 315-25 kilovolts (kV) à Saint-Eustache, ainsi que d’une nouvelle ligne d’alimentation à 315 kV, les élus de Saint-Eustache demandent à la société d’État de tout simplement refaire ses devoirs.

Dans une résolution adoptée à l’unanimité lors de leur séance ordinaire du mois d’avril, les élus eustachois estiment que les tracés proposés ont soulevé bon nombre de préoccupations jugées légitimes de la part des citoyens, et qu’Hydro-Québec doit à présent en tenir compte et «faire les choses intelligemment, dans le respect des individus et du milieu».

«Nous partageons entièrement les préoccupations des citoyens à cet égard et sommes 100 % derrière eux dans ce dossier. Hydro-Québec doit tenir compte des objections sérieuses qui lui ont été adressées, de même qu’elle doit considérer avec ouverture les options alternatives qui lui ont été présentées par la Ville et par les citoyens qui, seules, sont en mesure de susciter l’acceptation sociale envers ce projet», de déclarer le maire de Saint-Eustache, Pierre Charron.

Le projet d’Hydro-Québec

L’adoption de cette résolution fait suite à une journée de consultation tenue quelques jours plus tôt à l’Impéria Hôtel et Suites, à Saint-Eustache, où des fonctionnaires d’Hydro-Québec étaient présents pour présenter le projet en question, lequel représente une dépense de plus de 70 M$. Plusieurs citoyens s’y sont rendus, tout comme, en après-midi, le maire Pierre Charron.

Le projet vise à répondre à la croissance soutenue des villes de Saint-Eustache, Deux-Montagnes et Sainte-Marthe-sur-le-Lac. Pour ce faire, Hydro-Québec a prévu construire un nouveau poste électrique à 315-25 kV (un kilovolt équivalant à 1 000 volts) dans le secteur industriel de Saint-Eustache, un peu au nord des installations d’Adesa Montréal.

Mais la nouvelle ligne d’alimentation à 315 kV qui permettra de raccorder le poste projeté à la ligne de 315 kV existante, située au nord du boulevard Arthur-Sauvé, traverse des terres agricoles. Même si les nouveaux supports qu’utilisera Hydro-Québec sont des pylônes à treillis métalliques, à quatre pieds et à encombrement réduit, «pour atténuer l’impact au sol de la ligne sur les terres cultivées», plusieurs citoyens, tout comme les élus de Saint-Eustache, jugent, peu importe le tracé, que la future ligne à haute tension aura «des impacts négatifs sur les activités des entreprises agricoles qui seraient traversées par elles, de même que sur le paysage naturel et bâti, en un secteur où abondent les maisons à caractère patrimonial».

C’est pourquoi la résolution adoptée par le conseil municipal eustachois demande à Hydro-Québec de «tenir compte des commentaires reçus de la population et de la Ville de Saint-Eustache» et de «travailler à de nouveaux scénarios alternatifs qui feront en sorte de répondre aux préoccupations des citoyens et de la Ville».

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top