- PUBLICITÉ -
Nouvelle école primaire à Saint-Joseph-du-Lac: Le projet en voie de se réaliser

Une vue aérienne du site retenu pour la construction de la nouvelle école primaire.

Nouvelle école primaire à Saint-Joseph-du-Lac: Le projet en voie de se réaliser

Après avoir craint le pire, le maire Alain Guindon est maintenant fort confiant de voir le projet de construction d’une nouvelle école primaire aux abords du parc Jacques-Paquin se concrétiser en raison de la mobilisation d’un groupe de citoyens qui aurait réussi à obtenir les quelque 500 signatures requises pour éviter la tenue d’un référendum quant au choix du terrain retenu par la Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac.

Les citoyens qui ont effectué du porte-à-porte, ces deux dernières semaines, pour faire signer l’avis de renonciation à la tenue de ce référendum mentionnent, en effet, avoir atteint le nombre requis de signatures pour que le projet se concrétise.

La Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac est cependant encore à effectuer le décompte et à valider les signatures obtenues avant de confirmer officiellement que l’avis de renonciation est valide. Elle invite aussi les citoyens qui n’auraient pas encore signé cet avis à le faire ces prochains jours.

Rappelons que la Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac souhaite maintenant voir cette nouvelle école primaire être construite sur la rue Yvon, sur un terrain adjacent au parc Jacques-Paquin lui appartenant, plutôt que sur un terrain propriété du Groupe l’Héritage, administré par Benoît Dumoulin, de Gestion Benoît Dumoulin (GBD), situé celui-là à l’intersection du chemin Principal et de l’entrée donnant accès à l’autoroute 640 Est. Une partie de ce terrain est jugée non sécuritaire en raison de nouvelles normes sur les zones à risque de mouvement de sol qui sont récemment entrées en vigueur.

Le choix du terrain adjacent au parc Jacques-Paquin proposé par la Municipalité de Saint-Joseph-du-Lac a d’ailleurs été approuvé par la Commission scolaire de la Seigneurie-des-Mille-Îles (CSSMI) qui aura le mandat de construire cette nouvelle école primaire au coût de 9,68 M$ et dont l’ouverture est planifiée pour septembre 2015.

Après avoir adopté, le 16 septembre dernier, un règlement distinct pour modifier le zonage dans le secteur où sera construite la nouvelle école primaire, les membres du conseil municipal se réuniront de nouveau le mardi 1er octobre prochain, à compter de 20 h, pour, cette fois, prendre acte du dépôt de l’avis de renonciation. Dans l’éventualité où la majorité des personnes habiles à voter aient signé l’avis en règlement, le nouveau règlement de zonage sera alors réputé approuvé. La Municipalité pourra donc se lancer dans les prochaines étapes du projet et procéder, dans les délais voulus, à la cession du terrain envisagé, à la CSSMI.

Si le maire Alain Guindon se réjouit de la tournure des évènements, celui-ci se fait aussi rassurant face à certaines inquiétudes soulevées par les citoyens opposés au site. «Soucieux de la qualité de vie du quartier et de la sécurité des élèves, les élus municipaux consulteront les citoyens lors des phases critiques du projet et les inviteront notamment à commenter les plans d’aménagement proposés», a indiqué, dans un communiqué de presse, M. Guindon.

Les opposants au site, et non à la construction d’une nouvelle école primaire à Saint-Joseph-du-Lac, ont-ils toujours dit, jugent cependant que la Municipalité n’a pas fait le bon choix et n’a pas été respectueuse à l’égard des citoyens qui vivent dans ce secteur.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top