- PUBLICITÉ -
Nouveau conseil municipal: Tour de table houleux à Saint‑Eustache

Les membres du conseil municipal élus pour les quatre prochaines années à Saint‑Eustache.

Nouveau conseil municipal: Tour de table houleux à Saint‑Eustache

Si la première séance ordinaire du conseil municipal de Saint-Eustache depuis l’élection du 3 novembre dernier s’est déroulée relativement sans anicroche, le temps de parole attribué à chacun des conseillers et conseillères a donné lieu à quelques échanges musclés.

Les commentaires ont débuté lorsque le conseiller indépendant du quartier du Carrefour, André Biard, a indiqué qu’il offrait «son entière collaboration au conseil pour le bénéfice de tous les citoyens raisonnables, a‑t‑il dit, appuyant sur ce dernier mot. Pas pour les photos, mais pour servir les gens», a‑t‑il dit.

La conseillère du quartier Plateau-des-Chênes et membre de l’équipe du maire, Nicole Carignan-Lefebvre, a pour sa part offert ses félicitations à ses nouvelles collègues et à la conseillère indépendante du quartier de la Seigneurie, Julie Desmarais, même si elle «n’habite pas dans le quartier», disant espérer qu’elle accomplirait un «meilleur travail que lorsqu’elle a quitté en 2005». Mme Carignan-Lefebvre a poursuivi en accusant André Biard d’avoir «un nez de Pinocchio».

Les derniers échanges acerbes sont survenus entre le maire Pierre Charron et M. Biard un peu plus tard durant la séance, alors que ce dernier a voté contre une résolution accordant une soumission pour le projet de transformation du Club de golf Deux-Montagnes en projet de développement industriel et résidentiel, le projet Albatros.

«C’est en lien avec le golf, je vote contre», a indiqué M. Biard, critiquant la méthode de financement du projet et affirmant qu’il y avait «conflit d’intérêts». Cette remarque a piqué au vif le maire Charron, qui a sommé M. Biard à plusieurs reprises de s’expliquer sur‑le‑champ, ce à quoi le conseiller du quartier du Carrefour lui a répondu: «Ça va venir, plus tard.» «Ça va faire partie des témoignages, et je suis en réflexion face à vous très bientôt, c’est vraiment bas», a rétorqué le maire Charron.

Rappelons, enfin, que le conseil municipal élu le 3 novembre dernier sera composé de Pierre Charron, dont ce sera le deuxième mandat au poste de maire, ainsi que des conseillers municipaux Michèle Labelle (du Vieux-Saint-Eustache), André Biard (du Carrefour), Patrice Paquette (Rivière-Nord), Janique‑A. Danis (des Érables), Marc Lamarre (Clair Matin), Julie Desmarais (de la Seigneurie), Isabelle Lefebvre (des Moissons), Raymond Tessier (des Îles), Nicole Carignan-Lefebvre (Plateau-des-Chênes) et Sylvie Mallette (des Jardins).

Fait à noter, ce sera la première fois de l’histoire de la Ville de Saint-Eustache que le conseil municipal sera composé majoritairement de femmes, six en faisant partie sur les onze postes. L’élection d’une première femme – Monique Blanchard – au conseil municipal remonte au mois de novembre 1980. Elle était d’ailleurs la seule, les huit autres sièges étant occupés par des hommes.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section Concours

Concours Escapade Gourmande

Concours La meilleur des aventures sucrée 2020
- PUBLICITÉ -
Top