- PUBLICITÉ -
Normand Renaud sera à nouveau candidat

Normand Renaud

Normand Renaud sera à nouveau candidat

District des Érables, à Saint-Eustache

Défait par à peine 70 voix (598-528) lors de l’élection partielle du 3 décembre dernier dans le district des Érables, à Saint-Eustache, par la candidate d’Option Saint-Eustache – Équipe Pierre Charron, Normand Renaud a fait savoir qu’il sera à nouveau candidat indépendant lors de l’élection du mois de novembre prochain.

Dans une lettre ouverte qu’il a fait parvenir à L’ÉVEIL, M. Renaud a confirmé sa décision, faisant valoir que plusieurs personnes l’ont encouragé depuis ce scrutin à poursuivre sa démarche pour les représenter au sein du prochain conseil municipal. «La victoire m’a échappé par 70 votes seulement. Pour moi, c’est un signe d’une volonté citoyenne à appuyer les améliorations que j’ai proposées tout au long de ma campagne», écrit-il dans cette lettre.

D’ici là, M. Renaud entend rester attentif aux décisions et projets de la Ville de Saint-Eustache, et intervenir si nécessaire aux prochaines séances du conseil municipal eustachois.

Tout comme les conseillers indépendants André Biard et Denis Paré, M. Renaud se dit ainsi en désaccord concernant le projet d’acquisition du terrain du Golf de golf Deux-Montagnes par la Ville pour un montant de 13,25 M$, ce qui viendra alourdir davantage la dette municipale déjà assez importante, à son avis.

«Puis, il y a l’intention manifestée par l’Administration d’imbriquer un noyau résidentiel dans un secteur industriel. Ce qui me semble problématique à la fois pour les industries en place et à venir, lesquelles pourraient devenir une source de nuisance par le bruit, les poussières et les odeurs. Les futurs résidants de ce nouveau secteur pourraient en être incommodés au point de s’en plaindre et demander des correctifs», de se préoccuper M. Renaud.

Aussi, le candidat indépendant s’inquiète de la capacité des infrastructures existantes (égouts et aqueduc) et celle de l’usine d’épuration des eaux usées à répondre à la demande qu’engendrera ce nouveau projet. «C’est une question qui, je l’espère, a été considérée dans le processus d’acquisition, car s’il faut modifier ou agrandir ces équipements, il y aura fort probablement des coûts additionnels significatifs, au point qu’ils pourraient rendre moins intéressant le projet», de préciser Normand Renaud.

Enfin, M. Renaud mentionne que ce projet d’acquisition signifiera la perte d’un espace vert qui, même s’il est destiné aux golfeurs, avait son utilité dans le paysage urbain de Saint-Eustache. «D’ailleurs, le Plan métropolitain d’aménagement et de développement (PMAD) recommande de conserver et de valoriser les sites récréotouristiques. Il faut espérer qu’un effort sera consenti pour le compenser quelque part ailleurs dans la ville», de conclure celui qui a maintenant sa page Facebook.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top