- PUBLICITÉ -
Normand Renaud satisfait de n'avoir pas été qu’un simple figurant

Photo Pierre Latour

Normand Renaud satisfait de n’avoir pas été qu’un simple figurant

«Cette défaite n’est pas déshonorante»

S’il est déçu de ne pas avoir remporté l’élection partielle de dimanche dernier dans le quartier des Érables, à Saint-Eustache, le candidat indépendant Normand Renaud estime que les résultats démontrent qu’il n’a pas joué un rôle de simple figurant.

Sur les 1 124 personnes qui se sont déplacées le jour du vote, 528 lui ont, en effet, donné leur faveur, lui permettant d’obtenir 46,9 % du vote par rapport à sa seule adversaire, la candidate d’Option Saint-Eustache, Janique-A. Danis.

«Cette défaite n’est pas déshonorante», a-t-il indiqué, en entrevue téléphonique, quelques heures après avoir pris connaissance des résultats, estimant que lui et son organisation ne travaillaient pas «à forces égales avec l’équipe d’Option Saint-Eustache». Ce résultat le conforte dans sa décision de s’être porté candidat, alors que plusieurs personnes, dit-il, lui prédisaient une défaite avec une marge beaucoup plus grande.

Il a rappelé que l’ex-conseiller municipal du quartier des Érables, Daniel Goyer, avait gagné par des marges plus élevées au cours des élections précédentes. «Je tiens à féliciter Mme Danis pour son élection et je remercie les gens qui ont voté pour moi», a-t-il dit.

M. Renaud croit que c’est le vote du secteur urbain, où il était moins connu, qui a fait la différence. Bien qu’il affirme vouloir analyser les résultats avant de tirer des conclusions pour la suite, M. Renaud estime qu’il y a «de très grosses chances» qu’il soit de nouveau candidat aux élections municipales générales qui auront lieu à l’automne 2013.

«Il est vraiment possible que je me présente à nouveau et là, je ne me battrai pas contre toute l’équipe (du maire Charron)», a-t-il conclu.

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top