- PUBLICITÉ -
Natacha Bergeron et l’émission Recipe to Riches: une finale ratée de peu

Le fameux Golden Ticket que Natacha Bergeron, de Pointe-Calumet, a obtenu à la suite de son audition devant jury à Montréal.

Natacha Bergeron et l’émission Recipe to Riches: une finale ratée de peu

Les émissions de télévision sur la cuisine sont devenues fort populaires et Natacha Bergeron, de Pointe-Calumet, a bien failli se retrouver à votre petit écran à titre de participante de l’émission anglophone Recipe to Riches de la chaîne Food Network.

À l’automne 2011, Natacha Bergeron venait d’accoucher de son quatrième enfant. Elle avait alors pris le temps de visionner la chaîne Food Networkqui avait entamé la première saison de Recipe to Riches, un concours invitant des participants à présenter des recettes à commercialiser sous la bannière Le choix du président.

Il y avait sept catégories différentes: trois pour les plats sucrés et quatre pour les plats salés. «Étant moi-même passionnée par la cuisine, je les enviais en me demandant comment ils avaient fait pour participer à un tel concours.Je savais déjà ce que j’aurais présenté. Il s’agit d’un dessert que l’on nomme Food for The Gods. Ne cherchez pas la recette, elle n’existe que chez nous!», a commencé à raconter Natacha Bergeron.

Il s’agit d’un gâteau étagé d’une manière particulière sous une forme de mousse/meringue/pudding. «C’est une recette que ma mère a découverte en visitant une amie à Boston avant même qu’elle ne connaisse mon père. Je me suis amusée au fil des ans à la modifier, et à l’améliorer de sorte que je peux maintenant dire qu’elle m’appartient vraiment.», a expliqué la maman de 42 ans.

En janvier 2012, Natacha a décidé de s’inscrire pour la deuxième saison de l’émission télévisée. La première étape consistait à remplir un formulaire par Internet. Quelques jours plus tard, elle a reçu un message lui disant que sa candidature semblait intéressante et on lui a demandé alors de remplir un formulaire plus exhaustif.

Les responsables de Recipe to Riches tenaient quatre auditions au pays, soit à Halifax, Vancouver, Montréal et Toronto. Les invités ne pouvaient s’y présenter que sur invitation. Et bien, Natacha a été invitée pour une audition au Hyatt Regency, à Montréal. Parmi les milliers de postulants au pays, seules 45 candidatures avaient été retenues pour Montréal.

Elle s’est retrouvée à la caméra devant trois juges: Laura Calder, personnalité de Food Network et auteure du livre French Cooking at Home, Dana McCauley, directrice culinaire chez Janes Family Foods, et Tony Chapman, spécialiste de marketing.

Après avoir goûté à son plat, le jury lui a remis le Golden Ticket pour potentiellement devenir l’une des trois finalistes dans sa catégorie. D’après le concept de l’émission, si elle était choisie comme finaliste, elle reviendrait devant les trois juges et le président de la compagnie Le choix du président, Galen Weston. Le gagnant voit son produit vendu en épicerie et reçoit 25 000 $. Les sept gagnants de chacune des catégories reviennent à la toute fin de la saison, et parmi eux, un seul est choisi pour le grand prix de 250 000 $.

Malheureusement, l’appel reçu était pour lui annoncer que sa candidature n’avait pas été retenue. «J’aurais tellement aimé être sélectionnée. De ma mise en candidature sur Internet, jusqu’au coup de téléphone annonçant la fin de mon rêve, j’ai vécu un mois magique. J’ai rencontré des gens aussi passionnés que moi. D’ailleurs, celle avec qui je me suis liée le plus se retrouve aujourd’hui comme l’une des trois finalistes de sa catégorie!»

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top