- PUBLICITÉ -
Mois de la jonquille: un objectif de 18 000 $

Le président honoraire Benoit Charrette, les organisateurs et les bénévoles demandent à la population de la MRC de Deux-Montagnes d’être généreuse durant le Mois de la jonquille.

Mois de la jonquille: un objectif de 18 000 $

Dans la MRC de Deux-Montagnes

Toutes les 11 minutes, un Québécois apprend qu'il est atteint d'un cancer, et un Québécois meurt toutes les 26 minutes en raison de cette maladie. En fait, le cancer est la première cause de mortalité au Québec.

C’est dans cette optique que la Société canadienne du cancer (SCC) lance sa campagne annuelle de financement en avril qui est devenue un classique, le Mois de la jonquille. L’organisme fait appel à la solidarité et à la générosité des Québécois, et les enjoint à soutenir les personnes touchées par le cancer.

Dans la MRC de Deux-Montagnes, la Société canadienne du cancer a choisi le député Benoit Charrette comme président officiel de campagne. «La jonquille est le symbole de vie de la SCC dans la lutte courageuse que nous menons ensemble contre le cancer, et soutenir les activités du Mois de la jonquille, c’est se montrer solidaire envers les proches touchés par cette maladie», a indiqué le porte-parole de la Société.

Durant le mois de mars, les entreprises seront sollicitées pour l’achat de bouquets. On peut le faire en communiquant avec le bureau régional au 450-668-1013 ou en visitant le site [www.majonquille.ca]. Des fleurs fraîches seront aussi disponibles du 29 mars au 1er avril prochain dans les endroits publics, comme les centres commerciaux, les institutions bancaires, les marchés d’alimentation et les édifices à bureaux. Les jonquilles sont en vente au coût de trois pour 5 $ ou dix pour 10 $. L’objectif de la campagne locale a été fixé à 18 000 $.

La comédienne Marie Turgeon est porte-parole du Mois de la jonquille pour une deuxième année. Par voie de communiqué, Mme Turgeon a tenu à souligner son soutien à la cause: «Cette jonquille qui nous unit est un moyen pour tous de dire que personne n’a à affronter le cancer seul», dit la comédienne que l’on a pu voir dans plusieurs séries québécoises.

Afficher l’épinglette

En plus des fleurs, la SCC offre la possibilité d’acheter l’épinglette jonquille, vendue dans les points de vente de fleurs fraîches du 29 mars au 1er avril. Le site de réseautage social Facebook est aussi mis à contribution. On peut, en effet, faire un don sur la page [www.facebook.com/sccquebec].

«L’argent recueilli sert à financer des projets de recherche, à offrir de l’information récente et fiable sur le cancer, à fournir des services de soutien à la communauté comme une ligne d’information, d’écoute et de jumelage ou la Maison Jacques-Cantin pour offrir du confort aux proches de personnes en cours de traitement», explique Louise Préfontaine, agente aux services à la communauté de la SCC pour la région Laval, Blainville et Lanaudière.

La Société canadienne du cancer s’affaire aussi mettre en place des programmes de prévention et à militer en vue d’obtenir du gouvernement des lois et politiques publiques qui protègent la santé des Québécois. Mme Préfontaine précise que 6 % des sommes amassées servent à des fins d’administration.

Pour en savoir plus sur les activités du Mois de la jonquille de la SCC ou pour toute autre question sur le cancer, on peut communiquer avec le Service d’information au 1 888 939-3333.

 

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top