- PUBLICITÉ -
Mobilisation citoyenne Deux-Montagnes: Le sous-financement en santé au menu le 14 septembre

Le financement des soins de santé dans les Laurentides fera l'objet de discussions ce dimanche 14 septembre.

Mobilisation citoyenne Deux-Montagnes: Le sous-financement en santé au menu le 14 septembre

L’organisme Mobilisation citoyenne Deux-Montagnes (MCDM) tiendra une première activité le dimanche 14 septembre où elle invite les décideurs et la population à réfléchir sur le déficit du financement des soins de santé dans les Laurentides.

L’événement aura lieu à partir de 14 h à la Maison du citoyen de Saint-Eustache. Pour l’occasion, l’organisme, qui se dit apolitique, recevra le directeur général du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) du Lac-des-Deux-Montagnes. «Il nous fera part de la précarité du système de santé dans les Laurentides», a expliqué Duncan Hart Cameron, au cours d’un point de presse où ont été dévoilés les détails de la rencontre. L’événement accueillera aussi un représentant de la Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec qui, pour sa part, «élaborera sur le danger que ce sous-financement historique pose pour nos services de santé», a poursuivi M. Cameron.

La députée fédérale de Rivière-des-Mille-Îles, Laurin Liu, et le député provincial de Deux-Montagnes, Benoit Charette, seront aussi sur place «afin de travailler avec nous pour trouver des pistes de solution concrètes que nous pouvons entamer immédiatement pour remédier à la situation».

Le point de départ de la réflexion de l’organisme trouve sa source dans le document Le Sud des Laurentides – Bulletin santé publié conjointement en mars dernier par les CSSS du Lac-des-Deux-Montagnes et de Thérèse-De Blainville. «Les Basses-Laurentides reçoivent deux fois moins de dollars par personne que la moyenne québécoise, c’est aux citoyens à se mobiliser», indique‑t‑on à MCDM. «Le rapport du CSSS est clair là‑dessus, d’indiquer Elizabelth J Saccà, une résidante de Deux-Montagnes qui fait partie de l’organisme. Dans les Basses-Laurentides, le financement n’a pas été augmenté en fonction de l’augmentation de la population.»

«Mobilisation citoyenne Deux-Montagnes est un groupe non partisan formé de citoyens engagés dans nos communautés, d’indiquer M. Cameron. Notre mandat est d’organiser des événements et des discussions autour de diverses thématiques politiques qui interpellent les citoyens de la circonscription de Deux-Montagnes et des environs afin de créer un environnement de partage permettant aux citoyens de débattre et de s’éduquer. Nous croyons fermement que ce type de discussion ouverte est essentiel à la démocratie et qu’il contribue à mobiliser la population autour de solutions concrètes.» L’organisme précise qu’il est bilingue, voulant rallier à leur cause le plus grand nombre de personnes de la région.

M. Cameron estime que le système de santé de la région est fragile et qu’il agit sous une énorme pression: «275 000 personnes vivent déjà ici, d’un bord une population vieillissante et de l’autre, beaucoup de jeunes familles. Ça demande beaucoup de soins. Et à peine 40 % de la population reste dans la région pour leurs soins de santé. Imaginez si 10 % ou 15 % de plus décidaient d’utiliser les soins de santé d’ici.»

Toute l’information disponible sur l’événement est publiée sur la page Facebook de l’organisme, qui peut aussi être joint par courriel, à l’adresse mobilisationcitoyenneDM@gmail.com. L’entrée est gratuite et il n’est pas nécessaire de s’inscrire auparavant.

 

 

- PUBLICITÉ -

Nos chroniques

La dernière édition

Section concours

La meilleur des aventures sucrées
- PUBLICITÉ -
Top