- PUBLICITÉ -
Martin Roy reçoit le Prix du champion du bâtiment durable

L’ingénieur Martin Roy

Martin Roy reçoit le Prix du champion du bâtiment durable

Ingénieur à Deux-Montagnes

L’ingénieur Martin Roy, dont le bureau est situé sur le chemin d’Oka, à Deux-Montagnes, s’est à nouveau distingué, cette fois dans le cadre du Building Lasting Change Conference en obtenant l’un des prix jugés les plus prestigieux de la construction durable au Canada: le Prix du champion du bâtiment durable.

C’est devant plus de 500 personnes réunies au début du mois de juin à l’occasion de la cérémonie de remise des Prix du leadership 2015, tenue à Vancouver, que Martin Roy s’est vu remettre ce prix. Ce prix, décerné annuellement par le Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa), souligne une contribution exceptionnelle à l’avancement des pratiques dans l’industrie canadienne du bâtiment durable.

Rappelons que M. Roy a été le premier ingénieur québécois à recevoir le LEED Fellow au Québec, en 2013, titre décerné par le Conseil du bâtiment durable des États‑Unis (USGBC), en collaboration avec le Green Building Certification Institute (GBCI) reconnaissant la contribution exceptionnelle à la construction durable, l’expertise unique, le leardership, l’esprit d’innovation, l’engagement et les réussites professionnelles significatives d’un ingénieur.

Selon les membres du jury qui lui a attribué ce prix, Martin Roy s’est démarqué cette fois grâce «à un engagement soutenu envers la construction durable jumelé à une expertise et un sens de l’innovation qui repousse les frontières de l’ingénierie bioclimatique».

On lui doit, notamment, la proposition de thermopompes assistées à l’énergie solaire, une première au Québec dont a bénéficié la Caisse Desjardins de l’Ouest de la Mauricie, la réalisation du premier bâtiment institutionnel Net-Zero avec la bibliothèque de Varennes et l’obtention de la première certification LEED Or au Québec (la TOHU).

Cette nouvelle récompense vient donc couronner 30 ans d’efforts de M. Roy à faire progresser l’ingénierie bioclimatique avant même que les changements climatiques soient un enjeu de société aussi pressant.

Enseignant à l’Université Laval, membre fondateur du Collaboratif Living Building Challenge de Montréal et membre du Comité d’expert consultatif technique du CBDCa, Martin Roy est reconnu par ses pairs pour son intégrité, son authenticité et son sens de l’éthique.

«En mettant de l’avant une approche à la fois performante rentable, saine et écologique, les ingénieurs, et plus particulièrement la relève, peuvent être fiers de leur profession, car ils sont aujourd’hui dans une position où ils peuvent apporter une contribution des plus significatives dans le développement d’un monde meilleur», a commenté celui qui est aussi conférencier sur de nombreuses tribunes.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top