- PUBLICITÉ -

David Marra-Hurtubise, chef du Mouvement citoyen Mirabel.

Mairie de Mirabel: David Marra-Hurtubise entre dans la course

Conseiller municipal à Mirabel de 2013 à 2017, mais défait en 2017, David Marra-Hurtubise n’a jamais caché son désir de revenir en politique municipale. Cette fois, c’est la mairie qu’il convoite, à titre de chef du parti Mouvement citoyen de Mirabel, jadis mené par son mentor, Pierre-Paul Meloche, décédé en novembre 2018.

«Je vous le dis officiellement. Je vais être dans la course. Je suis en train de former une équipe. Ce qui me préoccupe particulièrement, c’est la place des femmes en politique. Je trouve que c’est difficile d’aller les chercher, mais mon objectif est d’atteindre une parité», a lancé celui qui souhaite bâtir une équipe représentative de la population de Mirabel.

«Pour moi, Mirabel, c’est 50 % d’hommes et 50 % de femmes. Ensuite, on doit regarder la diversité de la population, et ce, autant culturelle, qu’au niveau des professions et de l’âge. Mon équipe sera plus jeune, mais cela ne veut pas dire que nous ne serons pas dynamiques et sans expérience! »

Pour les générations à venir

Bien que défait par Robert Charron dans le district 3 en 2017, David Marra-Hurtubise n’a jamais cessé de s’impliquer bénévolement à Mirabel et de suivre la politique municipale.

«Ça fait 30 ans que j’habite Mirabel. Je la connais bien, tout comme ses enjeux. Je pense avoir développé des compétences à travers mon emploi de gestionnaire de projets en environnement que je pourrai appliquer à la Ville. Mirabel a besoin de gestionnaires qui auront d’abord effectué une bonne planification. Je ne vois pas de véritable plan stratégique pour l’instant!»

S’il se présente à la mairie de Mirabel, c’est avant tout pour le bien de ses enfants et des générations à venir. Pour y arriver, il veut entres autres changer la façon de travailler des conseillers, qu’il souhaite former davantage.

«Je veux implanter un programme de formation des élus afin qu’ils soient tous imputables et responsables des dossiers sur lesquels ils travaillent. Ce n’est plus un village Mirabel et on ne peut plus la gérer comme un village. Nous avons besoin d’une structure et d’une organisation rigoureuse».

Le développement économique, une gouvernance durable, la vitalité et la richesse du territoire agricole, l’accessibilité à la vie démocratique, la lutte aux changements climatiques, de même que les relations avec les organismes communautaires, sont autant de sujets qui passionnent le chef de Mouvement citoyen Mirabel.

Centre aquatique

David Marra-Hurtubise a par ailleurs été estomaqué de lire dans nos pages que Mirabel allait payer plus de 37,7 M$ pour son centre aquatique alors qu’une autre entreprise avait soumissionné pour 31 M$, surtout, dit-il, que le budget initial d’abord approuvé pour ce projet se situait autour de 26 M$.

«C’est très opaque comme processus. Je ne trouve plus rien à ce sujet sur Internet. J’ai regardé le devis technique. On parle notamment d’un bassin compétitif de 25 mètres comprenant dix couloirs et d’un autre bassin récréatif-familial. On a payé 13 millions pour celui de Mascouche. C’est trois fois le prix pour Mirabel. À ce prix-là, pourquoi n’aurait-on pas trois centre aquatiques? »

Le candidat à la mairie est d’avis qu’il est important pour les citoyens d’avoir accès à un centre aquatique. Il aurait toutefois préféré que le projet soit mené autrement.

«C’est justifié d’avoir un centre aquatique à Mirabel, mais pas à n’importe quel prix et surtout pas de la façon dont s’est déroulé le processus», a-t-il conclu.

Pour joindre Mouvement citoyen Mirabel, il suffit d’envoyer un courrriel à parti@mcmirabel.com.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top