- PUBLICITÉ -

Le député du Rivière-des-Mille-Îles, Luc Desilets.

Luc Desilets: depuis un an au service de Rivière-des-Mille-Îles

Il y a maintenant un an que le député du Bloc Québécois, Luc Desilets, a le privilège d’être au service des citoyens de la circonscription de Rivière-des-Mille-Îles. Une première année qui a comporté son lot de défis, dans un contexte plus qu’exceptionnel.

«Nous avons fait des efforts énormes et constants pour répondre aux besoins des gens et des entreprises de notre circonscription dans cette année particulière, ponctuée d’ajustements, de résilience et de solidarité. Et aujourd’hui, nous continuons d’être présents pour eux», affirme M. Desilets.

Depuis le début de la pandémie et pendant cette deuxième vague, le bureau de circonscription de Rivière-des-Mille-Îles s’est montré proactif pour améliorer les services offerts aux citoyens. Le député a été présent à de nombreuses rencontres virtuelles économiques, communautaires et citoyennes pour apporter soutien et écoute aux différents besoins énoncés lors de ces moments d’échange. De plus, de l’achat de publicité a été fait pour soutenir les entreprises, les organismes et les médias locaux.

En action

Avec le programme Emploi d’été Canada, un montant de 771 728 $ a été distribué aux employeurs participants pour créer 192 emplois s’adressant aux jeunes de 15 à 30 ans de la région. Ce sont également près de 1 000 demandes qui ont été reçues et traitées dans les derniers mois.

Des projets ont également été mis en place pour porter plus loin ce soutien, notamment aux artistes, en créant un appel pour l’acquisition d’une oeuvre pour les cartes de voeux du député. Les prix «Reconnaissance de député Luc Desilets» ont également été lancés pour souligner et valoriser l’implication des citoyens et des entreprises de la circonscription.

De plus, le bureau a obtenu sa certification carboneutre et le député s’est impliqué, à titre de membre associé, au sein du comité permanent de la santé, ce qui lui a permis de poser des questions à des spécialistes de la santé sur l’actuelle pandémie.

Dossier des vétérans

Avec sa fonction de vice-président du comité permanent des anciens combattants, M. Desilets a dénoncé les nombreux retards dans le traitement des dossiers des vétérans et demandé à la Chambre des communes un plan «d’effort de guerre» administratif pour les anciens combattants. Il a aussi mis en lumière la situation inacceptable des retards dans le traitement des dossiers de vétérans francophones, qui lui apparait comme une injustice basée sur une discrimination par la langue.

Présent sur le terrain

La présence du député s’est également fait remarquer sur plusieurs tables de concertation de la circonscription, devenant parfois le premier intervenant d’un bureau de député à pouvoir y siéger comme observateur. Une tournée des entreprises, des villes et des organismes a aussi été effectuée dans les derniers mois, en plus d’une rencontre fort appréciée avec les organismes oeuvrant auprès des aînés. Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet est d’ailleurs venu rencontrer les partenaires économiques et les acteurs politiques de la région.

«Tout comme notre chef, j’ai sillonné notre circonscription, entre deux confinements, avec pour résultat un plan de relance post-COVID-19 exceptionnel», indique M. Desilets.

Rappelons également les dossiers et les combats menés à bien par le Bloc Québécois pour le programme de la subvention salariale, le compte d’urgence pour les entreprises, le soutien financier pour les aînés et l’adoption d’une motion visant à bonifier les prestations spéciales de maladie de l’assurance-emploi.

«L’appréciation de la population a été surprenante et elle est une source de motivation au quotidien pour l’ensemble de mon équipe. Avec cette deuxième vague, nous continuons d’être là et de défendre les intérêts des résidents de Rivière-des-Mille-Îles, tout en préparant une relance juste, équitable et verte», affirme le député Luc Desilets.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

- PUBLICITÉ -
Top