- PUBLICITÉ -
L’incendie ravage l’entrepôt de marchandises

L’entrepôt de marchandises de BMR Matco, qui abritait la laine, le gypse, les planchers flottants et la céramique, est une perte totale.

L’incendie ravage l’entrepôt de marchandises

Centre de rénovation BMR Matco

Le directeur du centre de rénovation BMR Matco, Roland Desormeaux, s’est fait réveiller de bien mauvaise manière mardi dernier.

Un incendie avait éclaté dans la nuit du mardi 10 janvier dernier, pour détruire dans les heures suivantes l’entrepôt de marchandises du centre de rénovation BMR Matco, situé sur la 25e Avenue, à Saint-Eustache. À ce moment-ci, on croit que le feu a pris naissance sur le terrain du quincailler avant de se répandre chez Robert Paquette Autobus et Fils à cause du vent.

Selon le directeur du magasin, les dommages sont évalués à près de un million de dollars dans son cas. «L’entrepôt de marchandises abritait la laine, le gypse, les planchers flottants et la céramique. C’est une perte totale», a-t-il mentionné, en entrevue avec L’ÉVEIL au lendemain du sinistre.

L’incendie a également ravagé deux monte-charges et camions à flèche.

«J’ai appris la nouvelle via le système d’alarme. Je suis venu sur les lieux, mais je n’ai rien pu faire. Les pompiers nous bloquaient l’accès», a indiqué M. Desormeaux.

Compte tenu des autres magasins du groupe, la clientèle n’a pas subi de désagréments puisque malgré le manque de marchandises, les autres commerces ont pris la relève. «Nous allons reconstruire. […] La marchandise manquante sera commandée et entreposée dans un abri temporaire», a-t-il assuré.

 

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

Concours IGA Lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top