- PUBLICITÉ -
L’ex-directeur Normand Mastromattéo coupable de sept chefs d’accusation

(Photo Michel Chartrand - R) – L’ex-directeur de la Police régionale de Deux-Montagnes, Normand Mastromattéo.

L’ex-directeur Normand Mastromattéo coupable de sept chefs d’accusation

Il en appellera du jugement

Faisant face à 13 chefs d’accusation de fraude et d’abus de confiance, l’ex-directeur de la Police régionale de Deux-Montagnes, Normand Mastromattéo, a été déclaré coupable pour sept d’entre eux dans un jugement rendu, lundi dernier, au palais de justice de Saint-Jérôme.

Parmi les faits qui lui étaient reprochés, mentionnons que M. Mastromattéo était accusé d’avoir conservé une somme de 11 000 $ qui devait être remise à un informateur, d’avoir volé une somme de 1 500 $ dans le coffre-fort de son service de police et de s’être approprié du matériel appartenant à la Ville de Deux-Montagnes. Amorcé au mois de septembre dernier, le procès a pris fin au mois de janvier dernier, après avoir été interrompu après trois mois.

Dans sa décision, le juge Jean Sirois a donc rejeté la thèse de la partie défenderesse voulant que M. Mastromattéo, destitué de ses fonctions au mois de janvier 2006, ait fait l’objet d’un «coup monté». Il aurait fallu, dans un tel cas, qu’au moins 11 personnes soient associées pour incriminer faussement M. Mastromattéo, une thèse qui ne tient pas la route aux yeux du juge Jean Sirois. Toujours selon ce dernier, l’accusé a «agi de façon malhonnête, comme la preuve l’a démontré».

Le procureur de la Couronne dans ce dossier, Jacques Dagenais, n’a pas été surpris du jugement rendu, estimant que «la preuve était très forte».

L’ancien directeur a déjà fait savoir qu’il en appellera de ce jugement. Son avocat, Claude Olivier, estime que le juge Sirois a été «très dur» envers son client. L’avocat continue à maintenir la thèse du complot contre M. Mastromattéo, un «policier» très respecté a-t-il fait valoir.

Les parties en cause doivent se revoir le 18 mai prochain au palais de justice de Saint-Jérôme pour la suite des procédures.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

concours-iga-lamoureux
- PUBLICITÉ -
Top