- PUBLICITÉ -

Photo Pixabay.com – La suite des choses passe par la vaccination des 5 à 11 ans.

Levée des mesures sanitaires: Ça passera par la vaccination des 5 à 11 ans

Comme l’a évoqué le premier ministre François Legault la semaine dernière, on pourrait bien assister à la fin de l’état d’urgence sanitaire après la campagne de vaccination des enfants de 5 à 11 ans; soit au début de 2022, alors que la majorité des mesures sanitaires imposées aux Québécois pourraient être levées.

La chose étant que le milieu scolaire (au niveau primaire surtout) représente une source de préoccupation pour les autorités de la santé publique des Laurentides, comme l’a répété son directeur, le Dr Éric Goyer, en conférence téléphonique il y a une quinzaine de jours.

Plus d’impact au primaire

Il y a deux semaines, on faisait état de 46 éclosions; dont 16 au primaire, 5 au secondaire et 13 en milieux de travail.

Élément significatif : pour les 16 éclosions au niveau primaire on parlait de 2 à 23 cas chacune, alors que celles en milieu secondaire variaient entre 2 et 8 cas.

« Le port du masque et la vaccination nous aident beaucoup en milieu secondaire » précise le Dr Goyer.

Par ailleurs, il faut parler de la formule des tests rapides disponibles au niveau primaire (on test un enfant qui présente des symptômes. Si le test s’avère positif, on appelle les parents pour qu’ils viennent chercher leur enfant. Dans le cas contraire, on le retourne en classe).

Les tests rapides sont gérés par le milieu scolaire.

Par contre, comme le dit Éric Goyer « nous sommes en lien avec le Centre de services scolaire des Milles-Iles pour prédéployer des kits de tests par gargarisme (avec confirmation des résultats du test par laboratoire ».

Contre la grippe

Notons, par ailleurs, que c’est lundi prochain (1er novembre) que débutera la campagne de vaccination dans la région des Laurentides.

La vaccination, rappelle-t-on du côté du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, représente « la meilleure protection contre les complications de la grippe ».

« La grippe peut fragiliser et provoquer des conséquences graves chez les personnes à risque élevé d’hospitalisation. À la lumière des recommandations des experts de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la vaccination est fortement recommandée et offerte gratuitement aux personnes qui ont plus de risque de présenter des complications ».

En clair, on parle des enfants de 6 mois à 17 ans atteints de certaines maladies chroniques, les adultes ayant certaines maladies chroniques (incluant les femmes enceintes, quel que soit le stade de leur grossesse), les femmes enceintes aux 2e et 3e trimestres de leur grossesse ainsi que les personnes âgées de 75 ans et plus. De plus, afin de diminuer les risques de contamination, la vaccination est aussi offerte gratuitement aux proches qui habitent sous le même toit qu’un enfant de moins de 6 mois ou qu’une personne à risque élevé d’hospitalisation ou de décès ainsi qu’à leurs aidants naturels ainsi qu’aux travailleurs de la santé.

La vaccination est également gratuite pour les enfants de 6 à 23 mois en bonne santé et les personnes âgées de 60 à 74 ans en bonne santé.

En ligne ou par téléphone

Il est important de prendre note que la vaccination contre la grippe est disponible sur rendez-vous seulement.

Il est possible d’obtenir un rendez-vous dès maintenant en ligne ou par téléphone.

– En ligne sur [clicsante.ca] : sélectionnez «Vaccin grippe (Influenza)» et suivez les instructions afin de réserver votre rendez-vous.

– Par téléphone : composez le 1 888 664-2555 du lundi au vendredi de 8 h à 20 h, samedi, dimanche et jours fériés de 8 h 30 à 16 h 30.

Aucun rendez-vous ne sera donné dans les sites de vaccination.

Plusieurs pharmacies de la région offrent également la vaccination contre la grippe. La prise de rendez-vous est sur clicsante.ca ou encore en contactant directement la pharmacie pour plus d’informations.

Grippe et COVID-19

En outre, les précisions importantes à apporter :

– le vaccin contre la grippe ne protège pas contre la COVID-19 et vice-versa ( Il y a une quinzaine de jours, le Dr Éric Goyer a, d’ailleurs, exprimé une certaine crainte à cet égard: « Ce qu’on craint, c’est qu’avec diminution des mesures sanitaires que la grippe se remette à circuler. Ce n’était pas le cas l’année dernière ».)

– Pour toutes les personnes admissibles, il est possible de recevoir la vaccination contre la grippe, contre la COVID-19 et contre le pneumocoque en même temps, et ce, lors du même rendez-vous en se renseignant auprès des équipes de vaccination.

– un service de navette gratuit (vers les sites de vaccination) est offert aux personnes à mobilité réduite et/ou ayant des contraintes économiques. On appelle au 1 888 664-2555.

Toutes les informations en lien avec la vaccination contre la grippe sont disponibles au [santelaurentides.gouv.qc.ca] sous la rubrique vaccination.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top