- PUBLICITÉ -
«Les travaux vont bon train» – Pierre Mallette

Photo Nicolas T. Parent

Accompagnés par le député provincial de Deux-Montagnes, Benoit Charette, nous reconnaissons Raymond Allan (administrateur), Monique Paquette (présidente de la Fondation) et Pierre Mallette (administrateur).

«Les travaux vont bon train» – Pierre Mallette

Fondation église historique de Saint-Eustache

La Fondation église historique de Saint-Eustache poursuit en ce moment ses démarches pour des travaux de restauration du bâtiment phare et patrimonial de la ville. Voici où en sont rendus les deux projets du moment de cette organisation, soit des travaux de fenestration ainsi que la construction d’un centre d’interprétation de la démocratie et de la citoyenneté.

Rappelons d’entrée de jeu que la ministre de la Culture et des Communications du Québec et ministre responsable de la Langue française, Nathalie Roy, avait octroyé, en décembre 2018, une aide financière totalisant 320 000 $ à la Fondation église historique de Saint-Eustache. Celle-ci fut versée par le Conseil du patrimoine religieux du Québec, mandataire dudit ministère provincial.

Les membres de la Fondation église historique de Saint-Eustache, ainsi que de la fabrique de la paroisse, se disaient alors enthousiastes à l’idée de voir le début des travaux de fenestration dès le printemps de cette année.

«Donc, avec cette première somme octroyée, nous ne faisons que la fenestration et, parallèlement, il faut déjà préparer la demande d’un deuxième montant qui nous sera utile pour la suite. Les travaux de l’église vont bon train et nous sommes actuellement en appel d’offres pour la fenestration. Nous sommes très satisfaits de l’évolution du projet» , de mentionner Pierre Mallette, administrateur de la Fondation depuis 2017.

«C’est un long processus cependant. Il fallait donner le mandat à une firme d’ingénieurs afin d’évaluer les risques environnementaux des travaux, puisque la peinture contient du plomb, considérant l’âge du bâtiment et de ses composantes. Les travaux sont plus compliqués à réaliser, car il faut suivre d’importantes normes.»

Il assure en ce sens que les fenêtres seront remises à leur état d’origine. On récupérera le plus d’éléments possible lors du processus: «Il faut refaire toutes les fenêtres, y compris les vitraux. Il s’agit du plus gros problème que nous devons corriger. C’est un travail minutieux qui demande de l’expertise. Seulement quatre artisans aux Québec peuvent réaliser ce type de travaux sur des vitraux.»

Centre d’interprétation

La Fondation travaille également afin de transformer la salle Raymond, située à l’arrière gauche de l’église, en un vaste centre d’interprétation dédié à la démocratie et à la citoyenneté, soit «un lieu unique au Canada» .

Il y a maintenant un peu plus d’un an, en décembre 2017, on lançait ce projet, dont les coûts de réalisation étaient estimés à plusieurs millions de dollars.

Dans le projet initial, cette salle, toute vitrée en marge des travaux, serait en effet allongée vers l’arrière, puis élargie, pour en faire un musée réparti sur deux étages. On disposerait alors de 6 000 pieds carrés d’espace. Une terrasse, avec vue sur la rivière des Mille Îles, fut prévue dans les plans, tout comme, du côté gauche, le long du bâtiment, un mur rideau lumineux.

«Il s’agit d’une première au Canada, qui générera une visibilité nationale, ajoute M. Mallette. L’église de Saint-Eustache est un monument de la démocratie, endroit où s’est déroulée la bataille historique des patriotes. En son nom, nous voulons que les gens en apprennent davantage sur la démocratie, ce que c’est exactement et ce qu’elle nous apporte dans la vie. Le tout sera vivant, interactif et bien documenté. Nous collaborons en ce sens avec l’Université Laval et l’Université McGill. Nous sommes enthousiastes. Ce projet attirera des gens de partout!»

Cela dit, pour plus d’informations, les gens peuvent visiter le site de la Fondation église historique de Saint-Eustache: [http://fondation-eglise-st-eustache.ca]. Il est possible d’y voir des plans détaillés du projet de centre d’interprétation.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Section concours

- PUBLICITÉ -
Top