- PUBLICITÉ -

Linda Lapointe et Ramez Ayoub entourent ici la ministre Mélanie Joly.

Il s’agit d’avancer ensemble

Pour les Libéraux

(CA) – Dans un communiqué de presse acheminé aux médias, lundi, à une semaine du vote, les candidats libéraux des Basses-Laurentides, Linda Lapointe (Rivière-des-Mille-Îles) et Ramez Ayoub (Thérèse-De Blainville) dressent un bilan positif de leurs campagnes respectives.

Rappelant qu’au cours de cette campagne François-Philippe Champagne, Mélanie Joly, Pablo Rodriguez et Justin Trudeau sont venus tour à tour leur prêter main-forte pour s’assurer de « ramener deux voix fortes pour les Basses-Laurentides à la table des décisions », Mme Lapointe et M. Ayoub ont répété qu’au nombre des dossiers prioritaires, ils ont en main « un plan concret et entièrement chiffré » pour en finir avec la COVID-19 et rebâtir une économie plus inclusive, plus verte, plus compétitive et plus résiliente.

Ils souhaitent aussi rendre le logement plus abordable et faciliter l’accès à la propriété pour davantage de Canadiens. Le gouvernement qu’ils représentent continuera par ailleurs la lutte aux changements climatiques en accordant des remises de 5 000 $ aux Canadiens qui rénovent leur propriété ou achètent un véhicule à zéro émission, en protégeant davantage la nature et en créant par la même occasion plus d’emplois.

« Il y a de nombreuses familles qui choisissent de s’établir dans la région, il est donc essentiel de mieux les soutenir et de mettre de l’avant des programmes pour améliorer la qualité de vie et rendre la vie plus abordable pour nos familles, notamment en améliorant notre système de garderies, en travaillant pour l’électrification des transports et en bâtissant des infrastructures communautaires et sportives » a déclaré le candidat libéral pour Thérèse-De Blainville, Ramez Ayoub.

Enchantée

De son côté, la candidate libérale Linda Lapointe est enchantée par l’appui témoigné lors de cette campagne. Les dossiers locaux prioritaires les plus fréquemment entendus dans Rivière-des-Mille-Îles, a-t-elle indiqué, sont ceux du golf à Rosemère, le projet entourant la forêt du Grand Côteau également à Rosemère ainsi que celui du développement patrimonial du Vieux Saint-Eustache.

« Les projets du golf et de la forêt du Grand Côteau tous deux à Rosemère démontrent comment les citoyennes et citoyens de Rivière-des-Mille-Îles sont sensibles aux enjeux environnementaux et souhaitent qu’on adresse sérieusement la crise climatique », a-t-elle mentionné, rappelant que le Parti libéral du Canada a « une plateforme ambitieuse pour protéger nos cours d’eau douce, réduire nos émissions de GES et améliorer le réseau de voitures électriques avec 50 000 nouvelles bornes ».

« C’est avec un plan clair qu’on pourra léguer un avenir plus propre aux futures générations », a ajouté Linda Lapointe.

Fort au Québec

Comme ils l’ont fait à maintes reprises lors de leur campagne respective, Linda Lapointe et Ramez Ayoub ont réitéré l’importance d’élire des députés dont le gouvernement est au pouvoir.

« Être assise à la table des décisions rapporte des résultats », ont-ils dit., citant en exemple l’investissement de près de 50 millions initié en 2019 pour les infrastructures liées aux changements climatiques, tels que la digue de Deux-Montagnes.

« Ramez et moi serons des alliés afin de travailler avec les organismes locaux, les instances municipales et le provincial afin d’aller chercher des fonds fédéraux », a conclu Linda Lapointe. Rappelons que députés de 2015 à 2019, les candidats Linda Lapointe et Ramez Ayoub étaient tous les deux respectivement à l’emploi au sein du cabinet du Premier ministre et du lieutenant du Québec de 2019 à 2021.

- PUBLICITÉ -

La dernière édition

Concours

Concours Gagnez vos sorties resto
- PUBLICITÉ -
Top